ALGÉRIE
13/08/2015 12h:07 CET | Actualisé 13/08/2015 13h:26 CET

Les phares d'Algérie dans la mire somptueuse et aimante du photographe Zinedine Zebar

Quatre photos de Zinedine Zebar donnent une idée du caractère somptueux du livre sur les phares d'Algérie qui sortira en automne avec des textes du journaliste et écrivain Mohamed Balhi, aux éditions Casbah. Les lecteurs du Huffington Post Algérie ont ici, en primeur, des images d'une ouvrage qui s'annonce somptueux. Et dont Youssef Zerarka en parle avec beaucoup d'empathie

De ville en village et de contrée en site, Zineddine Zebar poursuit son chemin de pèlerin aux quatre coins du pays. Quand il n’embarque pas à bord d’un hélicoptère pour succomber aux charmes d’Alger vue du ciel, le photographe Zinedine Zebar, ‘’Zinou’’ pour ses amis, slalome à travers les routes, les pistes, les chemins escarpés et les criques marines pour raconter le pays en photos.

Son diaporama a beau s’allonger, on n’en est jamais rassasié. Plus les clichés s’additionnent et plus l’envie de voir, de découvrir gagne en intensité. Son dernier coup iconographique en date n’est pas dénué d’intérêt esthétique et patrimonial. A l’aube de l’été 2015, Zineddine Zebar a choisi de prendre la route des vacances.

Vêtu d’un pull marin et armé de zooms appropriés pour les escapades le long des corniches et les gorges marines inaccessibles, il nous propose de l’accompagner le long du littoral algérien.

Histoire de nous faire visiter les ‘’bougies lumineuses’’ qui jalonnent la frontière méditerranéenne de l’Algérie, en tracent les contours. Et donnent des éclats lumineux à sa façade marine.

phare amirauté alger

Le phare de l'Amirauté à Alger

Au terme d’une conviviale ‘’kherdja’’ (sortie) de quelques semaines en mer, Zinou est revenu avec une somme de clichés illustrant l’ensemble des phares qui jalonnent l’Algérie méditerranéenne.

Fort de cette ‘’prise’’, il a sollicité la plume du journaliste-écrivain Mohamed Balhi pour rédiger textes et légendes. Leur récit sera bientôt public sous forme de beau livre. Il est attendu, à l’automne 2015, sur les presses de Casbah Editions à l’occasion du salon du livre.

‘’Les Phares d’Algérie – Vigies de la côte’’ – c’est le titre du beau livre – nous invite à une passionnante et ludique croisière et nous fait pénétrer dans ‘’L’Algérie des phares marins’’. Vingt-neuf ‘’gardiens scintillants’’ y plantent leurs décors via les clichés de Zinou et se racontent au moyen de la plume de Mohamed Balhi.

Selon l’ordre chronologique du beau livre, il s’agit des ‘’bougies’’ qui gardent nos côtes d'est en ouest.

A l'est, les Phares d'El Kala et du Cap Rosa (implanté également à El Kala), de Ras El Hamra (Annaba), de Cap Takouch (Chetaibi, Annaba), de Cap Ras El Hadid ou Cap de Fer (Skikda), de Cap Srigina (Skikda), de Stora (Skikda), de la presqu’île de Djerda (Collo, Skikda), du Cap Bougaroun (Collo), du Cap Ras El Afia (Jijel), du Cap Carbon (Bejaia), u Cap Sigli (Bejaia), et du Cap Azzefoun (Tizi-Ouzou)..

cap caxine hamamet alger

Cap Caxine Hamamet Alger

Dans la région centre, on a les phares de la Pointe de Sidi Abdelkader (Dellys, Boumerdes Cap Bengut (Dellys), Cap Matifou, Bordj El Bahri (Alger), l’Amirauté (Alger), Cap Caxine (Hammamet, Bains-Romains, Alger), Ras El Kalia (Tipasa),Cherchell (Tipasa).

A l'ouest, les phares de Sidi Merouane (Ténès, Chlef), de La Marsa, ex-Colombi (Ténès, Chlef), de Ras Ouillis, ex Cap IVI (Mostaganem), de l'Îlot d'Arzew, de Cap de l'Aiguille Kristel, de Cap Falcon (Ain Turck, Oran), des Îles Habibas (Oran), de l'Île Rachgoun (Ain-Temouchent) et pour finir celui de Ghazaouet (Tlemcen).

phare du cap de fer skikda

Le phare du cap de fer à Skikda

Succombant à la qualité esthétique de la ‘’prise’’ du marin Zinou, Mohamed Balhi ne résiste pas à l’envie d’une valorisation à grands traits. Dans son texte introductif, l’écrivain-journaliste se livre à une croisière historique dans l’Algérie marine.

Convoquant les auteurs des récits de voyage et s’appuyant sur le (maigre) savoir disponible sur l’Algérie de la mer, Mohamed Balhi souligne l’importance des ‘’objets’’ fixés par le zoom de Zineddine Zebar.

‘’Ces vigies sont des monuments historiques, dont certains sont classés. Ils sont les témoins irremplaçables d’époques différentes comme les tours de guet signalés par Ibn Marzuk El Tilimsani, le phare de IOL ou YOL (Cherchell) ou le fanal qui éclairait le port d’Alger’’.

phare du cap tekkouche annaba

Le Phare du Cap Tekkouche à Annaba

LIRE AUSSI :

Découvrez en photos les 22 phares d'Algérie, ces monuments centenaires

Le plus haut phare naturel du monde se trouve en Algérie

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.