MAROC
13/08/2015 05h:11 CET | Actualisé 14/08/2015 10h:18 CET

On a testé pour vous le nouveau parc Sindibad

LOISIRS - Il est 15h30, mercredi 12 août. Après trois ans de travaux, le Parc Sindibad a enfin ouvert ses portes à Casablanca. Petit tour du propriétaire...

Première surprise en arrivant près du parc: la mythique statue que nous connaissions a changé. Le marin Sindibad a pris un coup de jeune et porte un tout nouveau costume.

statue sindibad

A notre arrivée en voiture, les gardiens souriants nous dirigent vers le parking, où il faut débourser 15 dirhams pour la journée.

Nous marchons ensuite vers l’entrée du parc, afin de prendre nos tickets dans l’un des huit guichets mis à disposition. Le prix: 35 dirhams par personne. Les familles, quant à elles, doivent débourser 90 dirhams pour deux adultes et deux enfants. Ce sont les prix en période de vacances scolaires, week-ends et jours fériés.

tarifs sindibad et horaires douverture

Des diamants pour payer

Deuxième surprise: pour profiter des attractions, il faut payer en... "diamants". Un diamant vaut 5 dirhams, un coffre de 20 diamants 90 dirhams, celui de 60, 240 dirhams. Nous décidons de prendre le coffre de 40 diamants pour un montant de 170 dirhams. Munis de nos tickets, nous passons l’entrée.

ticket

Après une petite vérification de notre sac pour des raisons de sécurité, on passe le tourniquet.

Nous voilà donc dans le monde de Sindibad. Les attractions que l’on voyait de l’extérieur sont enfin devant nos yeux. Première attraction, le Sibador, un bateau qui n’est pas fait pour ceux qui craignent le mal de mer! Pas de queue, on s’installe dans le bateau et on se laisse porter par les va-et-vient.

sibador

Après cette première petite montée d’adrénaline, nous nous dirigeons sans plus attendre vers le fameux Serpent, le grand huit du parc qui ne ressemble en rien aux montagnes russes d’il y a 15 ans. On égrène nos diamants sous la machine qui détecte notre code barre. On attend une poignée de minutes et on s’installe dans le wagon.

le serpent

Des loopings

Après un départ en douceur, nous montons une pente raide. Au sommet de celle-ci, c’est la chute libre, les cris fusent, on fait les trois loopings, et c’est fini. Le manège n’aura duré que quelques secondes, mais nous avons apprécié.

Pour nous reposer et apprécier la vue, direction Ain Rokh. Nous nous laissons porter dans le grand manège qui nous fait monter haut dans le ciel, à une allure de croisière avec vue sur la mer et sur la ville avant de redescendre.

ain rokh

De nombreuses attractions sont réservées aux enfants: le Tapis volant qui tourne dans le ciel, le Safari (un tour en jeep, une sorte de mini kart), l’île Oak Oak, le Sindi Express et le Tourbillon. Pour les plus grands, il est aussi possible de "marcher sur l’eau" à l’intérieur d’une boule en plastique, ou encore de faire du pédalo sur le lac.

Galerie photo Attractions pour enfants Voyez les images

Dans le parc, les parents épuisés courent avec leurs enfants d'une attraction à l’autre. Certains veulent même refaire plusieurs fois le même manège. Des groupes d’adolescents sont aussi venus se faire peur dans les attractions à sensations. Au fil de la journée, le parc se remplit. Les visiteurs peuvent s’y rendre jusqu’à 20 heures.

horaires

Des animaux

Nous nous dirigeons ensuite vers le parc animalier. Les sons des animaux émanent des microphones et nous nous trouvons face à des lémuriens, porcs-épics, tigres, lions (on apprend que l'un d'entre eux s'appelle Monsieur Atlas), girafes, vautours, singes…

Galerie photo Attractions pour enfants Voyez les images

A une petite fille qui ne trouvait "pas normal" que les girafes soient dans un enclos, un gardien lui a répondu, avec le sourire, qu’il fallait que celles-ci s’habituent à voir du monde et qu’à ce moment là, "elles pourront aller se balader".

Nous allons faire ensuite l’une des attractions qui demande le plus de diamants, "les hommes volants", pour douze diamants. Nous faisons la file qui attire de plus en plus de gens, enfilons nos baudriers et commençons à grimper, à glisser, grimper… Non sportifs, s'abstenir!

les hommes volants

Des burgers et boules de neige

La chaleur et la marche, ça creuse. Nous nous rendons donc au Zanzibar, l’un des deux restaurants du parc. Pour 45 dirhams, nous prenons un menu cheeseburger/frites/soda. Un vaste choix de sandwichs, de salades et de desserts est proposé à des prix abordables.

zanzibar

Galerie photo Attractions pour enfants Voyez les images

Bien sûr, comme tout parc d’attraction qui se respecte, passage obligé dans les boutiques souvenirs. Chapeaux et bougies estampillés "Sindibad", t-shirts et tenues pour enfants, peluches, agendas, tasses et boules de neige: tout y est.

souk

Parmi les 350 employés qui travaillent pour faire marcher le parc, l’un d’eux nous explique que ce nouveau Sindibad est "bien mieux que celui d’il y a quinze ans". Hassan, qui est sur les lieux depuis 7 heures du matin et travaille dans la sécurité depuis plus de 7 ans, est "ravi de travailler dans ce cadre".

Des parades

Kenza Zehzouhi, la responsable marketing du parc, nous explique ne pas avoir fait d’annonce officielle quant à l’ouverture du parc pour faire en sorte que "les enfants défavorisés et les associations d’enfants démunis aient la primeur pour profiter du parc en avant-première".

Elle nous annonce également l’ouverture d’une attraction qui permettra aux enfants d’apprendre l’art du cirque. Les "troubadours" pourront apprendre à jongler et faire les clowns dans le chapiteau prévu à cet effet.

chapiteau

Des parades et des animations (marionnettes géantes, acrobates et jongleurs) rythmeront également la vie du parc Sindibad.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Attractions pour enfants Voyez les images