ALGÉRIE
13/08/2015 11h:54 CET

Canada: deux Algériens meurent noyés en sauvant un enfant à Montreal

Facebook/iMADge-photo

Deux Algériens, dont un père, sont morts noyés le week-end dernier à Montréal, au Québec (Canada), en tentant de sauver son fils d'une noyade, a rapporté ce mercredi 12 août le quotidien francophone El Watan.

Il s'agit de Nouali Benaissa, 50 ans, et Blaha Meloua, 53 ans, qui ont tenté de sauver le fils du second au parc des Chutes-Dorwin, situé à 75 kilomètres au nord de Montréal. Les corps des deux victimes, originaires de l'ouest de l'Algérie, ont été repêchés dans la rivière Ouareau, respectivement dimanche 09 et lundi 10 août.

Lors d'un pique-nique dans ce dit-parc, l'enfant, âgé de 5 ans, s'est retrouvé dans l'eau où la baignade est interdite. L'ami du père, Nouali Benaissa est intervenu, éloignant l'enfant du torrent, avant de se retrouver lui-même pris au piège. Ce qui poussa Blaha Meloua à plonger pour les secourir, sans malheureusement réussir. Les deux hommes se sont noyés, sous les regards de leurs femmes et enfants, a rajouté El Watan.

Les secours, qui ont sauvé l'enfant, ont constaté le décès de Nouali Benaissa à l'hôpital. Le corps de Blaha Meloua n'a été retrouvé que lundi, soit le lendemain.

Les deux victimes vivaient aux Etats-Unis avant leur installation au Canada. Le père de l'enfant était chauffeur de taxi, avant de suivre une formation dans la construction et la rénovation, a rajouté la même source. Le quotidien indique, citant des amis proches des victimes, que Nouali Benaissa était architecte de formation, travaillant dans l'inspection des constructions pour la ville de Montreal.

Les frais des pompes funèbres et le transport des corps et des familles en Algérie seront assurés par une collecte, lancée par l'association Le Centre Culturel Algérien.

LIRE AUSSI: 840.000 Algériens ont quitté le pays sous Bouteflika contre 110.000 dans la décennie 90

A LIRE AUSSI SUR LES BLOGS: Douze ans après, Alger m'inspire toujours

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.