ALGÉRIE
13/08/2015 08h:02 CET | Actualisé 13/08/2015 08h:03 CET

Le ministre refroidit les Algériens: le métro aérien n'est qu'une "idée" de projet

Domaine public

Le ministre des Transports Boudjema Telai refroidit les Algériens. Le responsable du secteur a indiqué que le métro aérien dans la capitale "n'est qu'une idée de projet" pour l'instant. "Il y a d'autres priorités pour le moment", a-t-il expliqué, relayé par l'APS.

Le ministre des Transports avait pourtant déclaré, dans un entretien accordé à la Chaîne I de la Radio Algérienne, qu le projet de métro aérien en Algérie, "moins coûteux qu'un métropolitain classique", est "actuellement à l'étude".

Boudjema Telaï a même rajouté que son ministère "étudie la faisabilité" de cette idée, "en maturation", précisant que ce moyen de transport "sera réalisé entre Haï El Badr et Chevalley (Alger-ouest). Il a ainsi expliqué que ce métro aérien "sera réalisé en un temps plus court que le métro classique, et à moindre coût".

LIRE AUSSI: Alger: le projet de métro aérien à l'étude, selon le ministre des Transports

La capitale Alger aura-t-elle son métro aérien, ou s'agit-il de l'un des multiples projets qui ne verront jamais le jour ? L'annonce de la réalisation d'un métro aérien, idée proposée par les cadres du groupe Cosider à l'ancien ministre des Transports, Amar Ghoul, fera-t-elle partie d'une longue liste de promesses, "populistes", non tenues par le gouvernement ?

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.