MAROC
13/08/2015 06h:14 CET | Actualisé 13/08/2015 07h:49 CET

La douane ordonne une saisie de 13 milliards de dirhams à la Samir

DR

CRISE - Nouveau rebondissement dans le feuilleton la Samir. L’administration des douanes vient d’opérer par voie judiciaire une saisie-arrêt sur les comptes de la Samir et de ses filiales, révèle la Vie éco. Montant de la dette de la raffinerie envers la douane ? 13 milliards de dirhams, ajoute l’hebdomadaire économique.

Lourdement endettée, l’unique raffinerie du pays est sous le feu des critiques depuis qu’elle a réduit de façon drastique ses activités, mercredi 5 août, avec en filigrane la question des potentielles répercussions de cet arrêt d'activité sur l'approvisionnement local.

Le lendemain, la cotation Samir a été suspendue de la Bourse de Casablanca par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), l’organisme gouvernemental qui régit la place financière marocaine, tandis que le ministre de l’Energie et des mines est monté au créneau en fustigeant les défaillances de l’unique raffineur du pays.

Pour rassurer le marché, mais aussi les autorités publiques et ses créanciers, la société implantée à Mohammedia a annoncé le 11 août une augmentation de son capital, qui devrait survenir en octobre prochain. Seul hic, les actionnaires saoudiens de Corail, société propriétaire de la Samir, vont injecter entre 1 et 1,5 milliard de dirhams dans son capital, selon le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, alors que sa dette est estimée à près de 30 milliards de dirhams.

LIRE AUSSI: