MAROC
12/08/2015 07h:36 CET | Actualisé 19/01/2016 09h:52 CET

La Samir: Une augmentation de capital bien en deçà de ses besoins?

DR

ÉCONOMIE - Depuis que la Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage (Samir) a annoncé s’être engagée sur un plan de restructuration, avec à la clé une augmentation du capital, la question est de savoir quel sera le montant injecté.

Selon Akhbar Al Yaoum, qui cite des sources proches du dossier, les actionnaires saoudiens de Corail, société propriétaire de la Samir, vont injecter entre 1 et 1,5 milliards de dirhams dans son capital.

La direction générale de l’unique raffinerie du pays tiendra son Conseil d’administration le 8 septembre, afin de convoquer son Assemblée générale extraordinaire le 12 octobre 2015 pour concrétiser l’opération, dont l’objectif est de dépasser la période difficile que traverse la société implantée à Mohammedia.

Or, ce montant, s’il s’avère exact, reste bien en deçà des besoins de la Samir, qui souffre d'un niveau record d'endettement qui frôlerait les 30 milliards, selon plusieurs sources médiatiques.

Pour rappel, depuis que Médias 24 a révélé la réduction drastique des activités de la Samir, le 5 août, la raffinerie est sous le feu des critiques.

Alors que sa cotation a été suspendue le lendemain par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), l’organisme gouvernemental qui régit la place financière marocaine, le ministère de l’Energie et des mines n’a pas manqué de pointer du doigt des défaillances de l’unique raffineur du pays, qui traverse une période de turbulences depuis près d’un an.

Fin 2014, l’entreprise fondée en 1959 et introduite en bourse en 1996 avait annoncé en effet une perte substantielle sur l’exercice 2014, chiffrée à 3,42 milliards de dirhams. Un record. Depuis janvier 2015, le groupe a perdu plus de 46% de sa valeur.

LIRE AUSSI: