ALGÉRIE
12/08/2015 10h:16 CET | Actualisé 12/08/2015 10h:16 CET

Turquie: Erdogan veut poursuivre les opérations contre les rebelles kurdes

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan, le 11 août 2015 à Ankara
AFP
Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan, le 11 août 2015 à Ankara

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a promis mercredi de poursuivre avec "détermination" les opérations militaires contre les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans son pays, confronté à une vague de violences.

"Ces opérations vont se poursuivre (...) Nous allons mener cette lutte avec détermination", a-t-il dit lors d'un discours devant un parterre d'élus locaux réunis dans son palais à Ankara, indiquant une nouvelle fois que le processus de paix engagé en 2012 avec la guérilla kurde était "gelé".

L'homme fort de Turquie a estimé que ses forces de sécurité combattraient les rebelles kurdes jusqu'à ce que ces derniers "quittent la Turquie et enterrent leurs armes".

Lors de son intervention, M. Erdogan s'est vivement attaqué au parti prokurde HDP (Parti démocratique des peuples), dont la percée lors des élections législatives (13% des suffrages, 80 députés sur 550) a privé son parti de la justice et du développement (AKP, au pouvoir) d'une majorité gouvernementale.

"Cette formation doit clairement annoncer qu'elle se distancie de l'organisation terroriste (PKK, Ndlr), sinon elle continuera de rester un pion" des rebelles, a-t-il estimé.

Ankara a lancé le 24 juillet une "guerre contre le terrorisme" visant simultanément le PKK et les combattants du groupe de l'Etat islamique (EI), le long de sa frontière avec la Syrie et l'Irak. Mais les dizaines de raids aériens qui ont été menés depuis se sont concentrés essentiellement sur la guérilla kurde.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.