ALGÉRIE
11/08/2015 13h:07 CET | Actualisé 11/08/2015 13h:07 CET

Criminalité: 47.862 personnes arrêtées durant le premier semestre 2015, dont 3% des mineurs

APS

Pas moins de 47.862 personnes ont été arrêtées dans 52.262 enquêtes durant le premier semestre 2015 durant le territoire algérien, selon un bilan des services de la Gendarmerie Nationale.

2.33% des personnes impliquées, soit 1.115 étaient des femmes, selon la même source.

Le nombre des affaires liées aux crimes contre les personnes s'élève à 8.838 ayant permis l'arrestation de 7.668 personnes impliquées dont 1.864 ont été écrouées. 5.779 des ces cas recensés par la GN sont liées aux coups et blessures volontaires, ce qui représente un taux de 65,39 % des crimes commis contre les personnes, outre 189 affaires d'homicide volontaire, qui représentent un taux de 2.14%.

Le bilan fait ressortir que 57,88 % des personnes impliquées sont des jeunes âgés entre 18 et 30 ans. 22,01 % sont âgés entre 30 et 40 ans et 17,15 % ont plus de 40 ans. Près de 3% des personnes impliquées sont des mineurs de moins de 18 ans, ce qui demeure "significatif", selon la même source.

LIRE AUSSI:

Parmi ces arrestations, plus de 34 % sont des chômeurs et plus de 3 % sont des étudiants.

Par ailleurs, dans le cadre de la répression du crime contre les biens, 9.595 affaires ont été traitées, ayant abouti à l'arrestation de 5.494 personnes impliquées, dont 2.208 ont été écrouées.

Les vols représentent 75,63 %, tandis que la destruction et la dégradation de biens représente 15,30 %.

Quant aux crimes contre la famille et les bonnes moeurs, 945 crimes ont été enregistrés dans lesquels 1.125 personnes ont été arrêtées, relève la même source, précisant que 560 crimes de ce genre sont relatifs à l'attentat à la pudeur, soit un taux de 59,26%.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.