ALGÉRIE
11/08/2015 11h:54 CET | Actualisé 11/08/2015 11h:54 CET

Oran: découverte d'un cadavre dans une cage d'ascenseur de l'établissement hospitalo-universitaire

Facebook/EHU-Oran

Un homme, âgé de soixante ans et originaire de la localité de Bousfer (Oran), a été découvert mort dans la cage d'un ascenseur du service de consultations spécialisées de l'établissement hospitalo-universitaire (EHU) "1e Novembre" d'Oran, ont rapporté ce mardi 11 août des sources médiatiques concordantes.

"La macabre découverte a été faite par le coordinateur de ce service. Sitôt informés, les responsables concernées de l'EHU ont alerté les services de police qui se sont déplacés sur les lieux", souligne la Direction de l'établissement dans un communiqué.

Cet homme âgé, qui souffrait de troubles mentaux, était "activement" recherché, depuis plusieurs jours, par ses proches. Sa dépouille a été évacuée au service de médecine légale, afin de déterminer les causes du décès, selon les mêmes sources.

"La piste du crime privilégiée"

Selon le quotidien El Watan, cet homme sexagénaire serait victime d'un crime, citant l'enquête menée par les services de police judiciaire et les éléments du laboratoire scientifique, dont des membres se sont rendus sur les lieux après avoir été alertés.

Le rapport du médecin légiste précise qu'il s'agit d’un crime, selon la même source. Les recherches sont lancées pour identifier le ou les auteurs de ce crime.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.