MAGHREB
11/08/2015 07h:49 CET | Actualisé 11/08/2015 09h:56 CET

Tunisie - Bardo: La famille de la victime française doit prouver la responsabilité de l'Etat, selon le ministre de la Justice

Facebook/Ministère de la Justice

JUSTICE - Le ministre tunisien de la Justice, Mohammed Salah Ben Aissa, a affirmé mardi qu'il comprenait la "douleur et la peine" de la famille d'une victime française du Bardo après la décision de celle-ci de porter plainte contre l'Etat tunisien pour le manque de sécurité le jour de l'attaque.

"Le droit à la réparation est reconnu à la fois par le droit et la jurisprudence tunisiennes", a-t-il déclaré sur la radio RTL.

"La justice tunisienne est une justice indépendante. En principe il n'y aurait aucune raison qui conduirait le juge tunisien à refuser la réparation", a-t-il ajouté.

Cela dit, selon lui, il faudra que "la victime arrive à prouver toutes les conditions d'engagement de cette responsabilité de l'Etat", a-t-il poursuivi.

L'avocat de la famille avait indiqué lundi que la famille demandera un dédommagement. "Quand on commet une irresponsabilité, on doit réparer", a-t-il dit.

Grièvement blessée par balles, la victime est morte quelques jours après l'attaque du Bardo.

LIRE AUSSI: La famille d'une victime de l'attentat du Bardo compte demander des dédommagements à l'Etat tunisien

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.