ALGÉRIE
07/08/2015 23h:03 CET | Actualisé 08/08/2015 03h:10 CET

Découvrez en photos les 22 phares d'Algérie, ces monuments centenaires

Flickr/Crazy Diamond

L'Office National de Signalisation Maritime (ONSM) dénombre 22 phares tout au long des 1.600 kilomètres du littoral algérien, de Tlemcen à Annaba, en passant par Mostaganem, Chlef, Tipaza, Alger, Boumerdès, Tizi Ouzou, Béjaîa et d'autres villes côtières.

Construits tous durant l'ère coloniale, certains datent de plus d'un siècle. Le premier a avoir été construit serait celui de Ténès, dans la wilaya de Chlef. La structure a été érigée en 1861.

Par ailleurs, l'une de ces tours est le plus haut phare naturel au monde. Il s'agit du phare de cap Carbon à Bejaïa, dont la lampe culmine à 242 mètres au dessus du niveau de la mer.

LIRE AUSSI: Le plus haut phare naturel du monde se trouve en Algérie

Ces beaux bâtiments, ces lanternes dressées sur le sol algérien pour les marins et navires venant du nord européen et des autres régions méditerranéennes, constituent désormais des monuments historiques.

Si l'ONSM est chargé de leur maintien en état de bon fonctionnement, les Algériens se doivent de connaître en premier lieu, et de conserver ce fastueux héritage.

Voici en photos les 22 phares du littoral algérien:

Galerie photoLes 22 phares du littoral algérien Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.