MAROC
07/08/2015 12h:36 CET | Actualisé 11/10/2015 09h:59 CET

Hommage à Jon Stewart et ses propos anti-islamophobes

Jon Stewart, fervent défenseur de l'islam
DR
Jon Stewart, fervent défenseur de l'islam

MÉDIAS – Jon Stewart, l’animateur de l’émission the Daily Show a quitté le studio de Comedy Central pour de bon ce 6 août. Hommage à cet homme qui a contribué à changer l’image des musulmans dans la télévision américaine.

À la rescousse des voilées

Cet épisode du Daily Show traite le procès de la jeune femme voilée qui s’est vu refuser le droit de travailler dans un magasin Abercrombie & Fitch. Jon Stewart ne manque pas de la féliciter pour avoir remporté son combat contre le géant de prêt à porter et se désole qu'une femme voilée soit contrainte de passer par la justice pour travailler comme vendeuse. Juste après, l'animateur américain enchaine sur "les mauvaises nouvelles" où il revient sur l'histoire d'une musulmane qui s'est fait refuser une cannette de soda car l’hôtesse de l’air considérait qu’elle "pourrait l’utiliser comme arme de destruction". Jon Stewart a vivement dénoncé cette discrimination sur un ton satirique.

Pourquoi l’islam ?

En interview avec l’auteur du livre Why Islam needs a reformation now? (Pourquoi l’islam a besoin d’une réforme aujourd'hui ?), Jon souligne que les mauvaises interprétations des textes religieux sont présentes dans toutes les religions. L'animateur du Daily Show sous-entend ici qu’il ne faut pas accuser une religion à cause des actes radicaux d’une minorité.

Le droit à l’éducation

Dans une interview avec Malala Yousafzai, la plus jeune prix Nobel de la paix, la militante pakistanaise musulmane pour les droits des femmes et l’éducation raconte les cruautés des Talibans. Lors de cet entretien, Jon arrive à faire parvenir une image rarement médiatisée sur les chaines occidentales, celle d’une jeune activiste musulmane qui se bat pour l’égalité des sexes, quitte à se mettre en danger.

Une histoire de chiffres

Bill O’Reilly, animateur d’une émission télé chez Fox News et rival de Jon Stewart, évoque le profilage racial en référence aux musulmans et leur supposé lien au terrorisme. Après "14.000 actes terroristes, je pense qu’on est forcé de faire du profilage", déclare O'Reilly. "Il y a 30.000 meurtres entre homicides et suicides aux États-Unis, tu penses qu’on peut profiler?", a ironisé Jon Stewart en réaction à ses propos.

LIRE AUSSI: