MAROC
07/08/2015 10h:57 CET | Actualisé 23/02/2016 11h:12 CET

Des neuroscientifiques étudient le comportement de 35 personnes privées de technologie dans le désert marocain

Expérience: Une désintoxication digitale dans le désert marocain
Expérience: Une désintoxication digitale dans le désert marocain

TECHNOLOGIES - Vous avez déjà rêvé de couper totalement avec votre smartphone? L’expérience n’est pas évidente si vous n’arrivez pas à passer une journée sans consulter vos mails ou aller sur Facebook.

Kovert, une marque de bijoux connectés qui étudie également les effets des appareils technologiques sur le comportement humain, a décidé d’inviter 35 chefs d’entreprise ultra-connectées à une cure de désintoxication digitale dans le désert marocain. Les personnes étaient accompagnées de cinq neuroscientifiques, chargés d’étudier leur comportement.

Après avoir passé une journée à l’hôtel, où ils pouvaient encore se brancher à Internet, les "cobayes" ont ensuite passé trois jours totalement déconnectés au milieu des dunes.

(L'article continue sous la photo)

Interrogée par le magazine Fastcompany, Kate Unsworth, à l’origine du projet, explique que la posture des 35 entrepreneurs s’est modifiée: ils se tenaient plus droit, probablement parce qu’ils n’avaient plus à se pencher sur leur ordinateur ou leur smartphone.

Leurs conversations étaient également plus profondes, et les gens s’impliquaient davantage dans ce qu’ils disaient, se rappelant par exemple très bien de petits détails. Ils dormaient mieux, leur sommeil n’étant pas perturbé par la lumière agressive des écrans. Enfin, ils se montraient davantage prêts à prendre des décisions importantes et à opérer des changements dans leur vie.

"Beaucoup de nos invités ont dit que cette expérience avait changé leur vie", explique Kate Unsworth. Reste à savoir si ces trois jours coupés du monde leur serviront à déconnecter un peu plus au quotidien.