MAGHREB
06/08/2015 12h:15 CET | Actualisé 06/08/2015 13h:39 CET

Tunisie: La loi de Finances complémentaires adoptée

Facebook/Assemblée

POLITIQUE - L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté mercredi soir le projet de loi de finances complémentaire pour l'année 2015, avec 126 voix pour, 24 contre et 3 abstentions.

Les députés avaient accéléré l’examen de l’adoption des articles mercredi après quelques désaccords.

Les députés présents (153) ont assisté à cette séance sans discussion des articles 8 à 23 avec une moyenne de plus de 100 voix en faveur de chaque article.

Parmi les mesures adoptées, figure notamment l’exonération des entreprises totalement exportatrice des dépenses de contrôle douanier.

La Loi de finances complémentaires prévoit également d'appliquer une TVA de 12% sur les services d'internet fixe.

Le secteur touristique bénéficie en outre d'un "programme exceptionnel de sauvetage", déjà annoncé par la ministre du Tourisme au lendemain de l'attentat de Sousse. Ce programme prévoit notamment de faciliter les prêts octroyés aux établissements touristiques ou encore de payer les charges sociales des employés dans certains cas.

Par ailleurs, la LFC énonce l’exonération d'impôt en faveur des catégories dont les revenus ne dépassent pas 5000 dinars par an, ainsi qu'un traitement particulier des dettes pour les bénéficiaires des crédits contractés dans le cadre de programmes de logements sociaux.

Un article visant à imposer les grandes fortunes a été refusé par la grande majorité des députés. Le refus de cet article a suscité l'indignation de députés de l'opposition et a été particulièrement commenté sur la toile.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.