MAROC
06/08/2015 11h:07 CET

So Foot, Hachim Mastour et Seedorf

DR

FOOTBALL – Le très irrévérencieux magazine de football français So Foot n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il parle de Hachim Mastour. Dans sa version web, le magazine se pose des questions sur la réelle valeur de l’espoir marocain et livre quelques anecdotes croustillantes sur ses débuts au Milan AC. Morceaux choisis.

"Pourtant partie intégrante du groupe pro, on l'envoie donc bosser avec les jeunes. Malgré ses pubs Nike tournées avec Neymar. Malgré ses 700 000 fans sur Facebook et ses 90 000 followers sur Twitter qui dénotent d'une popularité colossale. Et malgré les rencontres organisées avec les tifosi. Mastour est un jeune comme un autre, ou du moins, essaye de le redevenir", écrit So Foot, qui revient sur les allers-retour fait par celui que la presse qualifie de prodigue du ballon rond.

Selon So Foot, "il y a un peu plus d'un an, la direction le consacre tête de gondole de sa prétendue nouvelle politique tournée vers les jeunes, et fait gentiment pression auprès de Clarence Seedorf pour en faire un des plus jeunes débutants de l'histoire du Milan AC."

Il faut dire que côté marketing, l'international marocain a certains arguments, mais qui ne suffisent pas à convaincre le coach néerlandais : "Coupe de cheveux à la mode, gueule d'ange, sapes dernier cri, voilà surtout une image à exploiter pour redorer les comptes d'un club en perdition. Son agent, Dario Paolillo, 25 ans et des dents longues lui aussi, joue le jeu et perd. Clarence ne cède pas. "

Au final, Mastour aura vécu une saison 2014/2015 en demie-teinte: "Entraînement avec les grands et matchs avec les U19 dirigés par Cristian Brocchi. Voilà le programme 2014/15, plutôt copieux pour un joueur qui devrait encore évoluer avec les U17. Ce ne sera finalement ni l'un ni l'autre, malgré les bouts de matchs amicaux disputés avec les pros contre Monza et lors du Trophée Berlusconi."

LIRE AUSSI