MAROC
06/08/2015 08h:32 CET | Actualisé 27/08/2015 10h:00 CET

Le RNI lance une campagne de communication digitale et se fait troller par les internautes

COMMUNICATION - A la veille des élections communales et législatives, le Rassemblement national des indépendants (RNI) part à la conquête des 17 millions d'internautes marocains en lançant une campagne de communication digitale. A partir du 21 août, le parti présidé par Salaheddine Mezouar compte mettre en ligne une plateforme digitale qui "agrégera le contenu publié sur Twitter, Facebook et Youtube et fera office de newsroom", précise le portail d'information Telquel.ma. Le lancement du projet sera aussi l'occasion pour le ministre des affaires étrangères d'inaugurer son compte Twitter officiel, a annoncé le parti dans une conférence de presse tenue le 4 août.

"Le parti souhaite aujourd’hui se rapprocher des citoyens et tout particulièrement des internautes, en les invitant à réagir sur les réseaux sociaux à travers un message fort et participatif", a précisé Salaheddine Mezouar selon Telquel.ma.

Moncef Belkhayat, membre du bureau politique du RNI, sera chargé de mener à bien ce projet, ayant une longue expérience sur les réseaux sociaux. L'entrepreneur et ancien ministre de la Jeunesse et des sports dispose de plus de 65.000 abonnés sur Twitter, plateforme qu'il a investie depuis octobre 2010. Très (ré)actif, il répond quasi-systématiquement aux requêtes des twittos marocains.

Un hashtag largement trollé

En attendant le lancement de la plateforme, le parti de la colombe a lancé une opération teasing à travers le hashtag #Achbghit_lbladi (Ce que je veux pour mon pays). Le concept ? Les utilisateurs de Twitter pourront y exprimer leurs besoins et requêtes que le service de communication du parti est censé traiter.

Depuis son lancement le 4 août, près de 1000 tweets ont été publiés dans ce sens. Si certains utilisateurs jouent le jeu, nombreux sont ceux qui n'ont pas hésité à troller le parti de la colombe.

Moncef Belkhayat n'a d'ailleurs pas hésité à répondre à certains, encourageant les requêtes positives et s'attaquant au passage aux plus virulents.

Cheikhsar ministre, démantèlement de l'ONCF, bière à un euro... Tour d'horizon des réactions ironiques postées par les internautes via #Achbghit_lbladi :

Galerie photoLes réactions ironiques postées par les internautes via #Achbghit_lbladi Voyez les images