MAROC
06/08/2015 05h:26 CET | Actualisé 06/08/2015 05h:26 CET

Une fusillade éclate dans un cinéma de la ville d'Antioch, en banlieue de Nashville, et fait trois blessés

An officer stands in front of the Carmike Hickory 8 movie theater following a shooting Wednesday, Aug. 5, 2015, in Antioch, Tenn. A suspect wielding a hatchet and a gun inside the Nashville-area movie theater died after exchanging gunshots with a SWAT team that stormed the theater, police said. (AP Photo/Mark Zaleski)
ASSOCIATED PRESS
An officer stands in front of the Carmike Hickory 8 movie theater following a shooting Wednesday, Aug. 5, 2015, in Antioch, Tenn. A suspect wielding a hatchet and a gun inside the Nashville-area movie theater died after exchanging gunshots with a SWAT team that stormed the theater, police said. (AP Photo/Mark Zaleski)

FUSILLADE - Un tireur est décédé mercredi après une fusillade dans un cinéma des environs de Nashville, dans l'état américain du Tennessee, a indiqué la police locale, qui n'a pas su dire s'il y avait eu des victimes.

Les images des télévisions locales montraient un important dispositif policier aux alentours du cinéma ainsi que de nombreuses unités médicales.

Le tireur, dont on ignorait encore l'identité et les motivations, avait une arme à feu mais aussi une machette, selon le journal local Tennessean.

Les forces de l'ordre, qui examinaient également deux sac à dos, ont indiqué que trois personnes ont été blessés, sans donner plus de détail.

La fusillade s'est produite pendant la projection du dernier "Mad Max". La police est entrée dans le cinéma par la salle de projection avant que le tireur ne fasse feu sur l'un des agents.

"Le policier a riposté avant de se replier", a indiqué un porte-parole de la police au Tennessean.

Cet incident se produit seulement deux semaines après qu'un homme a ouvert le feu dans un cinéma de Lafayette en Louisiane (sud). Le tireur s'était suicidé après avoir abattu deux femmes et blessé neuf autres spectateurs.

Ces fusillades rappellent celle d'Aurora en 2012 lorsque James Holmes avait ouvert le feu sur les spectateurs regardant un film "Batman" faisant 12 morts et 70 blessés.

Holmes attend qu'un jury décide de le condamner à mort ou non.