MAROC
06/08/2015 14h:57 CET | Actualisé 27/08/2015 10h:02 CET

Le PJD présente ses têtes d'affiche

Communales et régionales: 5 ministres PJD en lice
DR
Communales et régionales: 5 ministres PJD en lice

ÉLECTIONS - Des ténors, mais aussi quelques personnalités connues, voici ce que propose le parti de la lampe pour les communales et les régionales. Et c’est Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, qui a officiellement dévoilé les têtes de listes du parti, ce jeudi en conférence de presse. Dans le casting du patron du PJD, cinq ministres.

  • Aziz Rabbah, ministre du Transport et ténor du parti, se présentera pour les communales et les régionales de Kénitra, sa chasse gardée dont il est maire depuis 2006.
  • Lahcen Daoudi, l’actuel ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique se présentera pour le conseil régional de Beni Mellal, dont il est député depuis 2002.
  • Driss Azami Idrissi, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des finances chargé du Budget, se présentera pour les communales et les régionales de Fès.
  • Bassima Hakkaoui, ministre de la Famille et députée du PJD depuis 2002. Celle qu’on considère l’une des femmes les plus influentes du parti va se présenter pour le conseil de la région de Fkih Ben Salah (région de Tadla-Azilal).
  • Abdelaziz Omari, le jeune ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, se présentera à Casablanca pour les communales de Hay Mohammadi et le conseil régional de Ain Sebaâ-Hay Mohammadi. Cet ancien député casablancais et président du groupe parlementaire, qui constitue la relève du parti, a été nommé au poste de ministre lors du dernier remaniement du gouvernement, en remplacement de Lhabib Choubani. Ce dernier se présentera d'ailleurs pour le conseil de la région à Errachidia.

En revanche, ni Saâdeddine El Othmani, ni Abdelali Hamieddine, ni Abdelaziz Aftati, pourtant considérés comme des membres influents du parti, ne participeront aux élections.

Le PJD présente quelque 20.000 candidats, couvrant ainsi 80 % des circonscriptions. Les communales et régionales sont prévues le 04 septembre 2015. La compétition s’annonce d’ores et déjà rude.

LIRE AUSSI: