ALGÉRIE
05/08/2015 03h:13 CET | Actualisé 05/08/2015 03h:14 CET

Migrants en Méditerrannée: le cap des 2000 décès a été franchi

Le cap des 2000 migrants morts en Méditerrannée en 2015 a été franchi
AFP
Le cap des 2000 migrants morts en Méditerrannée en 2015 a été franchi

Le cap des 2000 décès de migrants cette année en Méditerranée a été franchi, a indiqué mardi 4 août à Genève l'Organisation Internationale sur les Migrations (OIM). "Malheureusement nous avons atteint ce week-end un nouveau niveau avec plus de 2000 migrants et réfugiés morts" en 2015 en tentant de joindre l'Europe via la Méditerranée, a indiqué Itayi Virri, porte-parole de l'OIM.

L'OIM indique également que quelque 188.000 migrants sont arrivés depuis janvier en Europe, principalement en Grèce et en Italie, via la Méditerranée et elle s'attend à ce que le chiffre symbolique des 200.000 personnes soit "très rapidement atteint". Approximativement 97.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Grèce et 90.500 en Italie, mais les décès sont essentiellement enregistrés dans les tentatives de traversée depuis l'Afrique du Nord vers l'Italie. Il y a eu 1930 décès sur cette route contre une soixantaine sur la route de la Grèce, généralement depuis la Turquie.

19 décès dans le Canal de Sicile ce weekend sont venus s'ajouter à ce bilan, précise l'OIM. Dans un des cas, 14 corps ramenés dans le port sicilien de Messine, les migrants sont morts d'épuisement et de soif après que l'eau potable ait été utilisée pour refroidir le moteur du bateau, selon les témoignages recueillis par l'OIM.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.