MAROC
05/08/2015 12h:41 CET | Actualisé 27/08/2015 10h:04 CET

Elections: Le temps d'antenne des partis politiques dévoilé

filckr

TELEVISION - Ce mardi 4 août, le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi a dévoilé le temps d'antenne qui sera consacré aux interventions des partis politiques dans les médias audiovisuels, dans le cadre de leurs campagnes électorales. Le temps d'antenne dont ils bénéficieront va de 9 minutes à 21 minutes par jour.

Pour définir le temps d'antenne quotidien dont pourra jouir chaque parti dans les médias audiovisuels, trois catégories ont été établies: la première regroupe les partis politiques disposant d'un groupe parlementaire dans l'une des deux chambres du parlement, la seconde les formations représentés au parlement, mais qui ne disposent pas d'un groupe parlementaire, et enfin, la troisième catégorie inclut les partis non-représentés au parlement.

Les partis dotés d'un groupe parlementaire disposeront de 21 minutes de temps d'antenne par jour, réparties en trois interventions de 7 minutes. Les partis représentés au parlement, mais sans groupe parlementaire, auront 15 minutes en trois séances de 5 minutes, et les partis non représentés au parlement de 9 minutes, qui seront réparties en trois interventions de 3 minutes chacune.

Les trois partis politiques qui composent la Fédération de la gauche démocratique, à savoir le Parti socialiste unifié (PSU) le Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste (PADS) et le Congrès national itihadi (CNI) ont menacé de se retirer de la séance, en protestation contre le fait que la fédération a été considérée comme étant un seul parti politique et, de ce fait, s'est vue accorder neuf minutes de temps d'antenne. La crise sera désamorcée par l'intervention du secrétaire général du ministère de la Communication Mohamed Ghazali, qui a proposé aux partis de la Fédération de gauche une rencontre en marge de la séance, afin de discuter de la question du temps d'antenne.

LIRE AUSSI :