MAROC
04/08/2015 12h:29 CET | Actualisé 04/08/2015 12h:37 CET

L'activité d'Uber jugée "illégale" par la wilaya de Casablanca

Uber menacé de fermeture par la wilaya de Casablanca
dr
Uber menacé de fermeture par la wilaya de Casablanca

TRANSPORT – "L'activité d'Uber Maroc à Casablanca est illégale", a tranché la wilaya du Grand Casablanca dans un communiqué relayé par l'agence de presse MAP. L'application de chauffeur privé Uber "n'a fait la demande d'aucune licence régie par la loi", selon les termes des autorités.

"L'activité d'Uber Maroc n'est pas autorisée et expose toutes les personnes qui y travaillent ainsi que les chauffeurs engagés dans le cadre de cette fonction à des punitions", précise la wilaya de Casablanca.

La wilaya de Casablanca ne compte pas s'arrêter à ces déclarations. "Les autorités de la région de Casablanca entreprendront les démarches nécessaires afin de venir à bout de toutes les activités qui enfreignent les lois dans le secteur du transport."

Pour rappel, Uber propose une solution informatique à des sociétés de transport touristique afin de leur permettre de transporter les citoyens dans un périmètre intra-urbain. D'abord lancée à Casablanca, l'entreprise a exprimé son souhait de proposer son service dans plusieurs villes du royaume.

LIRE AUSSI: