MAGHREB
04/08/2015 14h:46 CET | Actualisé 04/08/2015 14h:54 CET

Tunisie - Des eaux usées déversées sur une plage d'Hammamet: L'hôtel s'excuse après l'indignation des internautes

الله لا تربّحكم انشاءالله! وتيل 4 ولا 5 نجوم إلّي يقلّك، و في الحمّامات الشّماليّة يا بمبك! وينو الوالي؟ ويني التفقدّية؟ وين العمّال؟ وين النّقابة؟ ولاّ زعام كان تجيو تتباكاو في التلفزة كي تحلّ علينا كارثة سياحية؟ و تبداو تستعطفو في التوانسة باش يجيو يشجّعولكم القطاع؟ لواش؟ باش نشجّعوكم؟ باش نعومو في الخمج و كان نهبطو منشفة مالبيت الي سومها شطر شهريّة، تشنّعونا؟ و كيف ندفعو 170 د الليلة ع الراس ، و بعد نعملو ريكلاماسيون تولّيو تسخّفو و مش منكم، مالقدر؟ هكّة نتعاملو في بلادنا مع شريط ساحلي قادر باش يوكّل بلاد كاملة؟؟ حالة من التسيب و الانانية و قلة الحياء و قلّة احترام للطبيعة و الانسان خلاّت سياحتنا حالتها تكرب كي البلاد الكلّ، حقيقة للأسف ما نجّموش نثبتو عكسها حتّى لتوّة! حرام عليكم !اللي عندو فيديو او صور لاي مظهر من مظاهر رشوة او تقاعس او عدم قيام بالواجب في اي مجال يبعثهولنا واحنا نتكفلو بالنشرالاصلاح يبدى من هنا www.facebook.com/Sawwer.Tn

Posted by ‎صوّر وافضح‎ on samedi 1 août 2015

TOURISME - L'hôtel Palm Beach Hammamet a présenté ses excuses à ses clients lundi "pour le désagrément qui a pu leur être causé" après la diffusion vendredi d'une vidéo montrant des eaux usées déversées sur sa plage et polluant l'eau de mer.

Cette vidéo, dans laquelle un homme sur une plage filme ce qu'il désigne comme étant "les eaux des égouts" déversées dans la mer pendant que des vacanciers se baignaient, a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Quelques heures après sa publication, le propriétaire de l'hôtel, Maher Loukil, a réagi sur la page Facebook officielle de l'établissement et sa réponse n'a vraisemblablement pas arrangé les choses!

Le propriétaire a d'abord renvoyé la faute à l'ONAS (Office national de l'assainissement), assurant que le complexe hôtelier n'avait aucune responsabilité dans cette histoire. Il a par la suite pointé du doigt "le client (...) qui a posté la vidéo":

"Si cette personne malintentionnée avait un tant soi peu de réflexion, elle aurait vite deviné qu'un hôtelier ne se réveille pas chaque matin avec l'intention de déverser ses égouts sur ses clients. Pour sa gouverne, sa vidéo ne pourra pas porter atteinte à la réputation de l'hôtel forgée depuis plus de 30 ans car c'est bien évidemment le but recherché".

Ce passage a indigné de nombreux internautes tunisiens qui ont regretté l'absence d'excuses et dénoncé le fait que l'hôtel s'attaque à l'auteur de la vidéo.

"Pour éviter que quelques personnes mal attentionnées filment et postent ça sur le réseaux sociaux, il fallait être plus prévoyant et professionnel en avertissant ses hôtes, voire demander des excuses", a déploré un internaute sur la page.

"Vous pouvez par contre éviter de déverser vos déchets "linguistiques" sur les gens. Des excuses pour le désagrément subi par les vacanciers (qui sont entre autres vos clients) ne seraient pas de trop", a renchéri un autre.

Trois jours plus tard, l'hôtel a publié un nouveau communiqué dans lequel il a tenu "à présenter ses excuses", tout en rappelant que la station d'épuration de l'ONAS était responsable de ce "désagrément".

Chers lecteurs,La direction de l'hotel tient à nouveau à éclaircir ce qui s'est réellement passé. Le PALM BEACH...

Posted by Hôtel Palm Beach Hammamet Tunisie on lundi 3 août 2015


Le tourisme tunisien vit une crise sans précédent après les deux attentats sanglants au Bardo et à Sousse, revendiqués par l'Etat islamique (EI). Plusieurs mesures avaient été prises par le gouvernement pour le secteur du tourisme, comme l'annulation du timbre fiscal de sortie pour les non résidents, le report du remboursement des crédits des établissements hôteliers ou l'octroi aux établissements touristiques de nouveaux crédits exceptionnels remboursables sur 7 ans.

LIRE AUSSI:Tunisie: Un média tunisien s'excuse après la publication d'un article comparant les touristes tunisiens à des envahisseurs

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.