MAROC
03/08/2015 11h:44 CET

Les exportations d'olives marocaines ne sont pas interdites aux Etats-Unis selon le ministère de l'Agriculture

Les exportations d'olives marocaines ne sont pas interdites aux Etats-Unis selon le ministère de l'Agriculture
just_a_cheeseburger/Flickr
Les exportations d'olives marocaines ne sont pas interdites aux Etats-Unis selon le ministère de l'Agriculture

COMMERCE – Après la publication d’articles faisant état d’une interdiction de l’exportation d’olives marocaines aux Etats-Unis, le ministère de l’Agriculture a démenti cette information dans un communiqué diffusé ce lundi.

Selon lui, tant que les règles sanitaires sont respectées, les producteurs n’auront pas de souci à se faire. Les olives pourront continuer à être exportées sur le sol américain.

"A ce jour, les olives de table marocaines continuent de s’exporter sur le marché américain", selon l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE). "Toutes les expéditions d’olives de table conformes à la législation et aux normes techniques imposées par les autorités du marché américain ne souffrent d’aucun blocage ou refoulement".

"La société marocaine exportatrice d’olives de table citée dans les articles comme exemple n’est pas un exemple, mais un cas isolé ayant connu une interception d’une partie de ses expéditions déclarées non conformes aux normes américaines, en raison de la détection d’un insecticide non autorisé sur cette denrée par la législation américaine", indique le communiqué. "Ces expéditions n’ont pas bénéficié d’autorisation d’entrée à ce marché".

Depuis le mois d’avril, certaines olives produites par Somia, la filiale marocaine du producteur français Crespo, étaient interdites d’entrer sur le marché américain, à cause de la présence d’un insecticide, le chlorpyrifos.

"Il ne s’agit ainsi nullement d’un refus systématique des envois d’olives de table de cette entreprise sur ce marché, cette dernière continue d’ailleurs à exporter à ce jour" aux Etats-Unis, indique encore le communiqué, qui précise que d’autres entreprises marocaines "continuent à répondre à leurs commandes commerciales d’olives de table sur ce marché".

LIRE AUSSI: Fromage, huile d'argan, safran, dattes... Les Marocains sont de plus en plus friands de produits du terroir