ALGÉRIE
02/08/2015 21h:28 CET | Actualisé 02/08/2015 21h:28 CET

Nigeria: l'armée annonce avoir libéré près de 180 otages de Boko Haram

AFP

L'armée a annoncé dimanche avoir libéré 178 otages de Boko Haram dont 101 enfants et avoir capturé un commandant du groupe islamiste au cours d'une opération militaire.

L'armée nigériane a mené une offensive vers Aulari, sur l'axe menant à Bama, à 70 km au sud de Maiduguri, la plus grande ville du Nord-Est, a déclaré Tukur Gusau, un porte-parole de l'armée, dans un communiqué.

"Durant cette opération, 178 personnes retenues en otage par les terroristes ont été sauvées dont 101 enfants, 67 femmes et 10 hommes (...) De plus un commandant des terroristes de Boko Haram a été capturé vivant", a-t-il ajouté.

L'armée nigériane a déjà annoncé avoir libéré des centaines de femmes et d'enfants retenus captifs par Boko Haram, ces derniers mois, notamment dans la forêt de Sambisa, un des repaires historiques du groupe islamiste désormais affilié à l'organisation État islamique (EI).

Plus tôt cette semaine, l'armée a annoncé avoir libéré 30 otages dont 21 enfants et sept femmes près de Dikwa, à quelque 90 km à l'est de Maiduguri, puis 59 otages, dont 29 femmes et 25 enfants au cours d'une autre opération près de Konduga, une ville également située sur l'axe qui relie Maiduguri à Bama.

Dimanche dans la journée, l'armée nigériane a aussi annoncé avoir mené des frappes aériennes sur le village de Bita, non loin de la forêt de Sambisa, où Boko Haram s'apprêtait à lancer une offensive. De nombreux islamistes ont été tués, a précisé l'armée, sans plus de détails.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.