MAROC
03/08/2015 12h:45 CET

Art et migration: Deux artistes nigérians en résidence à l'Appartement 22 à Rabat

Art et migration: Deux artistes nigérians en résidence à l'Appartement 22 à Rabat
DR
Art et migration: Deux artistes nigérians en résidence à l'Appartement 22 à Rabat

CULTURE – L’Appartement 22, lieu indépendant d’art contemporain à Rabat, accueille du 14 juillet au 31 août deux artistes nigérians, Emmanuel Iduma et Emeka Okereke, pour une résidence de recherches et de productions artistiques.

Emmanuel Iduma, écrivain et critique d’art, et Emeke Okereke, artiste visuel, sont les fondateurs d'Invisible Borders, une organisation artistique trans-africaine.

Leur collaboration, qui s’effectuera à distance, faute de visa, tournera autour des questions de migrations et d’exils. "Les deux artistes questionneront les rapports difficiles entre les frontières de Rabat, Tanger et Melilla en rencontrant et partageant le quotidien et les expériences des migrants", précise l’Appartement 22 dans un communiqué.

La question de l’intégration des migrants subsahariens au Maroc, à la fois terre d’immigration et point de passage vers l’Europe, fait régulièrement l’objet de travaux et réflexion artistiques.

En avril dernier, le Cube, une autre structure d’art contemporain de la capitale, accueillait l’exposition "Frontières fluides". Ce projet tournait autour de la question de la migration en Europe et au Maghreb, à travers des photographies et vidéos d'un "bateau nomade", qui avait accosté dans plusieurs ports, dont Rabat et Tanger.

LIRE AUSSI: