ALGÉRIE
30/07/2015 15h:00 CET | Actualisé 30/07/2015 15h:28 CET

Message de Bouteflika au roi Mohamed VI : le lien épistolaire se maintient entre Alger et Rabat

bouteflika mohamed vi

Entre l'Algérie et le Maroc, les frontières sont toujours fermées, les médias se tirent régulièrement dessus, parfois ce sont des ministres qui "haussent le ton"... C'est la règle depuis des décennies.

Rien ne marche donc entre les deux pays ? Non, il y a une chose qui marche toujours bien, explique un ancien diplomate, ce sont les services du protocole des deux pays qui n’oublient jamais le message de circonstance à adresser l’occasion des "dates" marquantes dans chaque pays.

A Rabat comme à Alger, ces services du protocole sont vigilants et veillent à envoyer le message quitte à ce qu’il soit – et c’est souvent le cas – taillé dans la langue de bois diplomatique. Ledit message , c’est aussi une règle, est obligatoirement diffusé par les agences de presse officielles des deux pays, Algérie Presse Service (APS) et Maghreb Arabe Presse (MAP).

Une omission et un oubli risquent d’être interprétés ou sur-interprétés par des médias et des diplomates qui surveillent ce qu’un journaliste a appelé le «cheveu de mouaouia» qui ne doit jamais être coupé entre les deux pays.

LIRE AUSSI : BLOG - Algérie-Maroc Mohammed VI à Bouteflika: que de bons vœux !

Les messages assurent donc le service minimum et les journaux – et les diplomates – les lisent pour vérifier que ce "lien" minimal n'est pas coupé et, aussi, pour essayer de déceler l'amorce d'une ouverture ou d'un dégel.

Un travail d'exégèse qui a souvent déçu ceux qui attendaient la "brèche" ou un nouveau départ mais qui se contentent, en définitive, de constater avec soulagement que le lien "épistolaire fraternel" continue d'exister.

Un lien minimal

Les services du protocole présidentiel à Alger n'ont pas oublié le 16ème anniversaire de l'intronisation du roi Mohamed VI. Le président Abdelaziz Bouteflika a adressé le message de circonstance au roi du Maroc dans lequel il renouvelle sa "détermination" à œuvrer avec lui au "raffermissement des relations de fraternité et de solidarité entre les deux pays.

Ainsi, le président adresse ses "sincères félicitations" à Mohamed VI et ses "vœux les meilleurs de santé et de bien-être à votre Majesté ainsi qu'aux membres de l'honorable famille royale, et davantage de progrès et de prospérité au peuple marocain frère".

Bouteflika salue les "grandes réalisations" du Maroc sous le règne de Mohamed VI qui témoignent, écrit-il, de "votre détermination à guider votre pays vers davantage de progrès et de prospérité".

Quid des relations entre l'Algérie et le Maroc ? Le président algérien saisi "l'opportunité" de "l'heureux évènement" pour "réitérer" sa détermination à "œuvrer de concert avec Votre Majesté au raffermissement des liens de fraternité et de solidarité unissant nos deux pays frères en vue d'une coopération fructueuse au mieux des intérêts de nos deux peuples".

Que disent les exégèses ? Que le lien épistolaire continue d'exister fortement à haut-niveau même s'il n'est pas conforme à l'état réel des relations entre les deux pays.

"Ce lien épistolaire a le mérite d'exister. Il permet, à l'heure où les frontières sont fermées, de ne obstruer l'avenir" constate l'ancien diplomate.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.