27/07/2015 14h:30 CET | Actualisé 27/07/2015 15h:02 CET

Solaire au Maroc: Comment MASEN souhaite s'internationaliser et s'industrialiser

DR

SOLAIRE - C’est un partenariat tripartite d’envergure que vient de rendre public la Moroccan Agency For Solar Energy (MASEN), dirigée par Mustapha Bakkoury et chargée d’exécuter le plan solaire marocain, visant à réduire de manière drastique la dépendance du Maroc à l’énergie fossile.

En effet, en signant un accord stratégique avec le Commissariat à l’Energique Atomique Français (CEA), et en prenant une participation de 50% aux côté du groupe international Alcen au sein d’une société commune, (Alsolen), MASEN vient de donner le signal de son internationalisation et de sa volonté d’avoir une participation active dans la chaine de valeur industrielle des énergies solaires.

solaire

L’accord, qui a été dévoilé à Rabat ce 27 Juillet 2015 en présence de plusieurs membres du gouvernement ainsi que des représentants de MASEN, du CEA et de Alcen prend en effet des allures de projet industriel intégré. Au sein de ce dernier, MASEN de participera aux cotés du CEA à la recherche mondiale en faveur de l’amélioration des techniques d’énergie solaires à travers la mise en place d’un laboratoire commun. Du côté de la participation au sein d’Alsolen, MASEN estime qu’il s’agit là d’une « participation stratégique » selon les termes du communiqué rendu public par l’Agence, puisqu’elle permet au bras armé du plan solaire marocain de nouer un partenariat capitalistique avec Alcen, l’un des leaders mondiaux dans les technologies solaires à miroir de Fresnel.

Alsolen, qui a cinq ans d’existence, a vocation à déployer des centrales de moyenne puissance (20MW), destinées aux zones rurales et enclavées, ainsi que des centrales à forte puissance, qui sont quant à elle destinées à s’intégrer au sein du réseau national marocain.

Selon des experts en énergie, cet accord est de nature à « faire changer MASEN de palier de développement», puisque la société de droit privé à capitaux publics est clairement en train d’étoffer sa vocation, afin d’en faire, à terme, un opérateur global dans le domaine de l’énergie solaire.

MASEN est dirigée depuis 5 ans par Mustapha Bakkoury, un ancien banquier qui a présidé la Caisse de Dépôts et de Gestion (CDG). Il est par ailleurs le Patron du Parti Authenticité et Modernité (PAM), qui a remporté les élections locales en 2009, et qui est arrivé 4ème lors des élections législatives de novembre 2011, avec 47 députés.