MAROC
24/07/2015 08h:21 CET | Actualisé 27/08/2015 11h:57 CET

La HACA émet des recommandations à l'approche des élections

Testing my flashlight
flash.pro/Flickr
Testing my flashlight

ELECTIONS- Mercredi 22 juillet, soit 42 jours avant la tenue des premières élections communales et régionales depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution, la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a émis un texte comportant 20 recommandations destinées aux médias audiovisuels. Ces recommandations prennent en compte les plaintes reçues par la HACA ainsi que les auto-saisines effectuées par l’instance.

Consultable sur le site internet de la HACA, le texte comporte plusieurs recommandations relatives au traitement de l'information politique pendant la période électorale, qui sont axées autour de trois engagements: celui de se conformer aux principes qui structurent la pratique médiatique, celui de la garantie du droit à l’accès de l’information à l’ensemble des citoyens et enfin, l'engagement au respect des conditions de compétition loyale entre les partis politiques.

Afin que les scrutins s'accompagnent d'un traitement équitable et objectif de l'information, la Haute Autorité a conseillé aux médias audiovisuels de s'abstenir "de diffuser tout programme susceptible de comporter des informations mensongères ou pouvant induire autrui en erreur ou des propos à caractère diffamatoire, insultant ou dégradant, et tout programme susceptible d’affecter, de par son contenu ou son format, le cours normal de la période électorale".

Les médias audiovisuels devront aussi redoubler de vigilance, afin de veiller "à ce que les extraits des déclarations des candidats et des représentants des partis politiques et leurs commentaires ne soient pas dissociés de leur contexte ni détournés de leur sens." De plus, la HACA a recommandé aux médias "d'éviter d’inviter des experts connus pour leur appartenance partisane à participer aux programmes de la période électorale et le cas échéant, à s’assurer qu’ils interviennent exclusivement en leur qualité d’experts", en vue de garantir le principe de neutralité.

Une autre recommandation visant à ne pas influer sur le cours des élections dispose que les médias devront s'abstenir "de diffuser les résultats de tout sondage d’opinion lié directement ou indirectement aux élections générales locales et régionales, durant la période s’étalant du quinzième jour avant la date fixée pour le lancement de la campagne électorale et ce, jusqu’à la fin des opérations de vote".

Sur son site, la HACA a également annoncé qu’elle procèdera à un suivi du traitement des élections par les médias audiovisuels, et qu’un rapport sera réalisé à l'issue des scrutins.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.