MAGHREB
22/07/2015 06h:57 CET

Il est maintenant impossible de chercher le mot-clic #Curvy sur Instagram

SwimsuitsForAll

Vous ne pouvez plus chercher le mot-clic #Curvy sur Instagram, mais les termes #Thin et #Skinny, soit minces et maigres, sont acceptés.

Alors qu’il existe un certain engouement pour les femmes confiantes et les mannequins taille plus sur Instagram, les utilisateurs qui recherchent le terme "curvy" seront bien déçus.

Un article de Buzzfeed a révélé que le terme #Curvy est un des termes qui a été banni du réseau social, accompagné de #Thinspo (un mot-clic qui encourage la minceur extrême, voire l’anorexie) et #Nipple (mamelon).

Si Instagram tente de protéger ses utilisateurs de contenu potentiellement néfaste, plusieurs croient que de supprimer le mot-clic #Curvy est peut-être une erreur de cible.

hashtag

Que se passe-t-il si on essaie de chercher le mot-clic #Curvy

Selon un porte-parole d’Instagram, le mot-clic #Curvy ramenait constamment à du contenu violant la politique de non-nudité du site. C’est pour cette raison que le terme a été rendu impossible à chercher.

L’artiste et activiste Sam Roddick, dont le compte Instagram a été supprimé de façon permanente pour avoir publié du contenu "inacceptable", croit qu’il y a des inconsistances dans la politique de censure du site.

Dans un panel de discussion tenu le 14 juillet dernier, elle s’est demandée pourquoi ses images avaient été retirées, alors que des mots-clics comme #Vaginas, qui renvoient à des images pornographiques, sont toujours permis.

« Clairement, c’est irréaliste pour Instagram de contrôler entièrement ou d’être complètement responsable de ce que les gens publient – par contre, je suis troublée par ce qu’Instagram choisit de permettre et de censurer – ils démontrent que leur philosophie d’affaire est malsaine et dommageable envers les femmes », a-t-elle confié à nos collègues du HuffPost Royaume-Uni.

"Ils ont banni des images d’allaitement, de vergetures, des images de menstruations et d’œuvres d’art classiques qui montrent les femmes nues respectueusement et maintenant, c’est au tour du mot-clic #Curvy d’être banni. Alors que #Bitch, #Fatslag, #Hookers, des mots extrêmement péjoratifs envers les femmes, sont encore permis."

L’éditrice du HuffPost Royaume-Uni Poorna Bell, a décrit le geste comme effarant.

"Dans les derniers mois, Instagram a été le lieu d’un mouvement incroyable de confiance en soit créé par et pour les femmes #Curvy", souligne-t-elle.

"Ces femmes ont été capables de réclamer leurs corps et de partager un message d’acceptation à des femmes qui sont habituées d’être bombardées de corps d’amazones photoshoppés."

Roddick ajoute que son problème n’est pas la permission de certains mots-clics. "Mon problème est ce qu’ils ne permettent pas. C’est tellement important d’avoir des plateformes comme Instagram pour répandre des messages sur la réalité de tous."

Galerie photoLes mannequins dits "taille plus" stars Voyez les images

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.