14/07/2015 08h:14 CET | Actualisé 14/07/2015 08h:14 CET

CFC News: La semaine économique et financière au lundi 13 juillet

FINANCE - Rôle moteur des infrastructures, quête perpétuelle de croissance et recherche de nouvelles sources d’énergie sont au centre de l’actualité panafricaine de cette semaine s’achevant ce lundi 13 Juillet.

Le train urbain d’Abidjan: Épine dorsale de la politique des transports ivoirienne

Destinée à pallier aux problèmes d’embouteillages qui engendrent des pertes colossales pour l’économie ivoirienne, une ligne de train urbain devrait être exploitable en octobre 2020. Né d’une signature de convention entre le consortium franco-coréen Bouygues-Dongsan Engineering et le gouvernement ivoirien, le projet nécessite un investissement de 852 milliards de francs CFA soit 1,3 milliard d'euros.

Ce train, qui reliera la capitale économique à son aéroport, transportera prés de 300 000 personnes par jour sur une ligne de 37,5 kilomètres. Le démarrage des travaux est prévu en 2017.

Les BRICS défient l’ordre mondial…

La nouvelle banque de développements (New Development Bank) lancée par le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud ambitionne de financer des projets d'infrastructure plus risqués que ceux de la Banque Mondiale. Basée à Shanghai, la banque sera dirigée par Kundapur Vaman Kamath, le président d'ICI Bank Ltd, la première banque privée indienne.

Bien que la banque ne semble être qu’à ses balbutiements côté investissements, elle a néanmoins pour objectif de mobiliser des ressources pour les infrastructures et projets de développement dans les BRICS et autres économies émergentes d’ici peu de temps. Les BRICS représentent 46% de la population de la planète et 19,8% du PIB mondial.

La Barclays rattrape son retard en Afrique

Jusqu’ici hésitante en Afrique, la banque au logo de l’aigle bleu promet d’accélérer son expansion sur le continent dans le cadre d’un nouveau plan de développement quinquennal.

Augmentation du portefeuille des prêts hypothécaires, consolidation de la branche banque d’investissement et accroissement du nombre de cartes de crédit en circulation, sont les axes majeurs du nouveau plan de développement stratégique.

Née en 2012 de la fusion de la banque sud-africaine Absa et des actifs de Barclays dans neuf pays africains, Barclays Africa a demandé ces derniers mois une licence de fournisseur de produits d’assurances au Kenya ainsi que des licences de banque d’investissement et de courtage actions au Nigeria.

L’Egypte se tourne vers le soleil

Un protocole d’accord a été signé au Caire entre NREA (New and Renewable Energy Authority) et la compagnie italienne Building Energy pour la construction et l’exploitation de deux centrales photovoltaïques de 50 MW dans la ville de Benban. Le coût du chantier s’élève à 200 millions de dollars.

Le projet va créer 1000 emplois durant la période de construction et permettre d’économiser 100 000 tonnes de CO2. Building Energy est un producteur indépendant d’énergie renouvelables doté d’un portefeuille de plus de 2000 mégawatts en Europe, Afrique, Amérique centrale et du Nord et plus récemment au Moyen- Orient et en Afrique du Nord et en Asie.

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.