13/07/2015 13h:26 CET | Actualisé 13/07/2015 13h:49 CET

Le Japon accorde au Maroc un don de 31 millions de dirhams pour renforcer le régime de surveillance de l'Aéroport Mohammed V

DR

SECURITE - Le Japon a accordé au Maroc, lundi à Rabat, un don d'un montant de 31 millions de dirhams pour renforcer le régime de surveillance au niveau de l'aéroport Mohammed V de Casablanca.

Signé par le ministre de l'Intérieur, Mohammed Hassad, l'Ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokaxa et le représentant résident de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) au royaume, ce don consiste à consolider les capacités matérielles du ministère de l'intérieur à travers la fourniture d’équipements performants de sécurité et de contrôle.

Ce financement entre dans le cadre de la coopération financière non-remboursable du Japon.

"A travers ce projet qui s’étalera sur 21 mois, le Japon contribue au renforcement du système de surveillance des aéroports au Maroc", a déclaré à la presse l'Ambassadeur du Japon, mettant en relief l'importance de la stabilité et la paix dans la croissance économique et la vie quotidienne des citoyens marocains.

La JICA a participé depuis son installation au Maroc au financement de 34 projets pour un montant global de prêts de plus de 2,6 milliards de dollars et d'une aide financière non remboursable de 345 millions de dollars.

Plus de 1.000 volontaires japonais ont séjourné dans le royaume, contre près de 1.400 Marocains qui ont bénéficié d'une formation au Japon.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.