MAROC
08/07/2015 10h:27 CET

Aziz Rebbah souhaite amender le code de la route

Encore un nouveau code de la route?
DR
Encore un nouveau code de la route?

CIRCULATION - Cinq ans après sa mise en application, le 11 février 2010, Abdelaziz Rebbah souhaite apporter quelques retouches au code de la route. Le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum publie les détails d'un nouveau projet de loi amendant ce document. Tour d'horizon des nouveautés.

A l'alcootest, tu te soumettras

Le projet de loi amendant l'actuel code de la route souhaite renforcer l'usage de l'alcootest. Si ce projet de loi est adopté, refuser de se soumettre à l'alcootest ou à tout autre examen de dépistage de substance illicite peut exposer l'automobiliste à une peine d'un an et à 10.000 dirhams d'amende.

Dans le bon sens, toujours, tu conduiras

Le projet de loi juge que conduire dans un sens interdit, surtout si un accident s'ensuit, est une circonstance aggravante pouvant donner lieu au retrait de permis. Pour le récupérer, il faudra montrer patte blanche et se soumettre à une formation sur la sécurité routière.

La fourrière, tu oublieras

Le stationnement interdit ou l'absence de visite technique ne devrait plus mener votre véhicule à la fourrière. Le projet de loi prévoit en revanche une amende pour ces deux infractions.

Ton permis, tu garderas

C'est une revendication qui revient souvent chez les automobilistes. Cette réforme prévoit d'interdire à la police et à la gendarmerie de confisquer les permis de conduire des automobilistes sauf en cas d'accident , joint à des circonstances aggravantes: conduite en état d'ébriété, usage de substances illicites, fuite…

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.