08/07/2015 14h:57 CET | Actualisé 09/07/2015 07h:05 CET

La croissance économique se poursuit, portée par l'agriculture

Comment se porte l'économie en 2015? Bilan d'étape
DR
Comment se porte l'économie en 2015? Bilan d'étape

ECONOMIE – Agriculture, exportations, importations… Dans son point de conjoncture, le Haut commissariat au plan fait le tour des indicateurs économiques et livre ses estimations pour le deuxième trimestre 2015. Un bilan positif dans l'ensemble, tiré vers le haut par le secteur agricole. Tour d'horizon en cinq points.

  1. Porté par l'agriculture, qui enregistre une valeur ajoutée de 15,1% au deuxième trimestre de 2015 (4,1% au premier trimestre), l'économie a connu une croissance de 4,3% sur la même période. Un chiffre qui devrait atteindre 4,7% au troisième trimestre de 2015.
  2. La balance commerciale tend de plus en plus vers l'équilibre puisque le déficit s'est vu allégé de 13,4% durant cette période. Une réalisation qui s'explique par la hausse des exportations (+ 9,2%), essentiellement constituées de produits agricoles, agro-alimentaires ainsi que de l'automobile. Les importations, elles, ont connu un léger repli de 1,9%.
  3. Les crédits à la consommation ont augmenté de 11%, contribuant à la hausse de la consommation domestique qui continue de grimper (+3,1% au premier semestre), aidée par les transferts des Marocains résidents à l'étranger qui se portent bien, affichant une expansion de 11,8%.
  4. Après avoir connu une augmentation de 1,5%, les prix à la consommation poursuivent leur montée et affichent une augmentation de 2% au deuxième trimestre de 2015. En cause, les prix des produits alimentaires qui ont augmenté de 2,9%. Les produits non-alimentaires ont connu une léger hausse.
  5. "Les rythmes de croissance MASI et MADEX auraient ralenti, ramenant leurs variations annuelles de 7,9% et 8,6%", affirme le HCP dans son rapport. Une essoufflement qui aurait impacté "la confiance des investisseurs et entrainé un ralentissement des marchés des actions".

Au troisième trimestre, l'économie poursuit son redressement

Pour la deuxième moitié de l'année, le HCP est optimiste. Toujours portée par l'agriculture, qui devrait réaliser une valeur ajoutée de 16,4% au troisième trimestre (qui s'explique partiellement par la diminution des importations des céréales), la croissance économique devrait enregistrer une légère accélération.

La stabilisation des cours du pétrole devrait aussi faire profiter le royaume d'un allègement du déficit. L'ensemble de ces paramètres devrait assurer une croissance économique globale qui se situerait aux alentours de 4,7%.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.