MAGHREB
04/07/2015 08h:00 CET | Actualisé 04/07/2015 08h:00 CET

Ces nouveaux soutien-gorges vont permettre aux survivantes du cancer de se sentir belles

Pinterest

À 28 ans, Dana Donofree est une survivante du cancer du sein. Elle a lancé AnaOno Intimates, une griffe de lingerie pour les femmes qui ont subi des mastectomies et qui rêvent de retrouver leur féminité.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Tout au long de sa maladie et depuis, Dana n'est jamais parvenue à trouver de soutien-gorges qui lui permettaient d'échapper au statut de malade. C'est ainsi que l'idée de sa marque est née: de jolis modèles colorés, joyeux et féminins.

anaono 3

anaono 2

Il reste absolument sidérant que les grandes marques de lingerie populaires ne créent pas de modèles pour les femmes souffrant de cancer du sein et ayant subi des mastectomies.

Quelques chiffres de la Fondatin du Cancer du sein au Canada

*Au Canada, on estime à 24 400 le nombre de femmes qui recevront un diagnostic de cancer du sein en 2014 et à 5 000 le nombre de femmes qui en décéderont;

*Au Québec, on estime à 6 000 le nombre de femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein cette année et à 1 350 le nombre de femmes qui en décéderont;

*Les femmes de 50 à 69 ans présentent le taux le plus élevé de cancer du sein. Chez les femmes de 20 à 49 ans, 29 % des cancers diagnostiqués sont des cancers du sein et constituent la première cause de décès par cancer dans ce groupe d’âge.

Que font les Victoria’s Secret de ce monde?

À cette question, notre collègue du Huffington Post États-Unis Elisabeth Dale écrivait que «pour la marque Victoria’s Secret les soutien-gorges de post-opération constituent de vrais défis au niveau de la conception et de la fabrication.»

« Il s’agit de prendre en compte la taille et le type de prothèses que les femmes porteront. Certaines sont lourdes, d’autres plus légères, il y en a de multiples tailles qui ne sont pas référencées tels que le sont les bonnets des soutiens-gorges. Pour donner une idée de la difficulté de la tâche, la marque Amoena spécialisée dans les soutiens-gorges postopératoires a besoin d’un minimum de 500 heures pour former leurs conseillères.

La marque AnaOno propose des modèles comportant des poches et des espaces étudiés pour les futures reconstructions mammaires, à la différence des soutiens-gorges habituels. Une griffe à suivre de près.

Galerie photoCes créateurs créent des monokinis pour les femmes ayant subi des mastectomies Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.