ALGÉRIE
04/07/2015 07h:20 CET | Actualisé 04/07/2015 07h:41 CET

C'est parti pour l'extension du métro Haï-el Badr-El Harrach: 4 stations qui changent la donne!

métro alger harrach C'est parti. Les habitants de Bachdjarrah et El Harrach sont désormais raccordés au métro d'Alger avec le lancement, ce samedi 4 juillet 2015, de l'exploitation commerciale de l'extension Haï-El Badr- El Harrach qui comprend quatre nouvelles stations.

C'est le Premier Ministre, Abdelamalek Sellal, qui inaugure, à la veille de la commémoration de la fête de l'indépendance nationale. L'agence officielle APS précise aujourd'hui que le Premier ministre entame une visite de travail dans la wilaya d'Alger dans le "cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika" et qu'il procédera "à l'inauguration et à la mise en service d'une dizaine de projets à caractère socio-économique et culturel".

L'ouverture commerciale - avec un retard de quelques mois - de l'extension Hai El Badr-El Harrach gare et El Harrach centre change la donne pour un métro qui a été adopté par les habitants de l'est de la capitale.

Les quatre nouvelles stations, deux à Bachdjarrah et deux à El Harrach, touchent deux communes à très forte densité de population. Elles sont de nature à booster la fréquentation du métro d'Alger qui était un vieux projet, relancé en 2008.

LIRE AUSSI : Avec le métro, le tram et la promenade des Sablettes, l'est d'Alger fait sa mue

Les "masos" de la voiture

Ces 4 nouveaux kilomètres de plus dans le métro avec ses quatre stations (Bachdjarrah 1, Bachdjarrah 2, El Harrach gare et El Harrach centre) dotés d’ascenseurs sont un puissant incitateur à un changement de comportement des voyageurs qui vivent ou travaillent dans ces deux grands quartiers peuplés.

Galerie photoEssais métro Hai El Badr - El Harrach Voyez les images

L'impact ne concerne pas seulement des habitants d'El Harrach (qui avaient déjà recours au train) et Bachdjarrah, mais également des quartiers périphériques comme Baraki, Meftah, Eucalyptus... qui "montent" nombreux à Alger en empruntant des bus vers El Harrach.

Le métro devrait connaitre de ce fait une fréquentation beaucoup plus grande et plus soutenue. Au point que certains présentent, improprement, l'extension Haï-Al-Badr- El Harrach comme une "nouvelle ligne".

"En tous cas El Harrach- Grande Poste en une vingtaine de minute, cela change totalement les paramètres, "il faut être masochiste quand on habite ou qu'on travaille sur ce trajet de de prendre sa voiture" note un algérois en ajoutant, un brin malicieux, "mais on sait que les masos de la voiture ne manquent pas à Alger.

Depuis le mois de mai, il est possible d'utiliser le téléphone et de se connecter à Internet dans le métro. D'autres extensions sont prévues entre Haï El Badr et Ain Naadja pour 2016 et entre la Grande Poste - Place de Martyrs vers 2017.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.