03/07/2015 07h:27 CET | Actualisé 04/07/2015 09h:15 CET

Finance Africaine: À quoi sert le fond "Africa 50" dédié aux infrastructures?

Inauguré officiellement le 3 Septembre 2014, le fond Africa 50 est une initiative de la Banque Africaine de Développement, domiciliée au sein de la place financière panafricaine Casablanca Finance City. La semaine dernière, ce fond dédié aux infrastructures a dépassé la barre des 800 millions de dollars souscrits, et devrait dépasser le milliard de dollars d’ici la fin de l’été.

Mais à quoi sert il réellement ? Revue de détail.

1# Mobiliser l’épargne africaine

Le concepteur et artisan du fond Africa 50 est Donald Kaberuka, l’ancien président de la Banque Africaine de Développement, dont le mandat est arrivé à terme en avril dernier. Pour lui, le Fonds Africa 50 procède d’une philosophie simple: il faut que l’Afrique mobilise son épargne.

S’exprimant quelque mois avant le lancement officiel du fond en mai 2014 à Kigali, Kaberuka avait alors affirmé "pendant trop longtemps, nous avons compté sur des financements externe pour construire nos infrastructures, le temps est déformais venu de mobiliser l’épargne souveraine africaine (estimée à 1000 milliards de dollars) pour construire l’Afrique de demain".

2# Accélérer le financement des infrastructures

L’Afrique a souvent été critiquée pour le manque d’investissement dans ses infrastructures bien que le volume de ce dernier n’a eu de cesse de croître durant les quinze premières années de la nouvelle décennie. L’objectif du Fond Africa 50 est donc de jouer le rôle d’accélérateur afin de permettre aux pays africains de mettre à niveau l’ensemble de leurs réseaux physiques et immatériels afin d’être mieux outillés dans la mondialisation.

A ce titre, l’enjeu est énorme car le continent souffre encore de déficit chronique dans des secteurs aussi vitaux que l’électrification, la construction d’axes routiers et autoroutiers, ou encore le rail. A terme, le fond Africa 50 devrait mobiliser plusieurs milliards de dollars et contribuer ainsi à une montée en gamme substantielle des infrastructures africaines.

3# Créer une dynamique de confiance interafricaine

Au delà des aspects financiers, certes importants, le Fond Africa 50 est emblématique d’un changement de mentalité au sein du continent et d’une prise de conscience par l’Afrique de son potentiel. En créant un instrument voulu par les africains et entièrement financé par les pays qui composent le continent, c’est un signal fort qui est adressé au monde quant à la volonté de s’autonomiser et de compter sur ses ressources internes.

C’est à ce titre qu’il faut voir le Fond Africa 50 comme une initiative pionnière au sein de laquelle "l’Afrique fait confiance à l’Afrique". Le fait que le fond soit installé au Maroc confirme également la vocation du Royaume à jouer le rôle de "Hub" des investissements en faveur du continent.

LIRE AUSSI

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.