ALGÉRIE
03/07/2015 12h:29 CET | Actualisé 03/07/2015 12h:29 CET

Un 2ème patient décède du botulisme au CHU de Batna

AFP

Un homme de 66 ans, admis le 23 juin dernier au CHU de Batna en compagnie de 8 autres personnes suspectées d'avoir contracté le botulisme, est décédé ce vendredi matin au service réanimation de l'hôpital, a-t-on appris auprès du directeur de la santé, Idriss-Khodja El Hadj.

L'homme a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, son organisme n'ayant pu résister à la maladie, a expliqué ce responsable à l'Agence de presse algérienne (APS).

Il s'agit du 2ème décès causé par le botulisme, un enfant de 11 ans, résidant dans la commune de Kaïs (Khenchela), ayant aussi perdu la vie, jeudi après-midi au CHU de Batna, victime de la même maladie.

LIRE AUSSI: Un enfant de 11 ans décède à Batna, dix jours après son hospitalisation pour botulisme

Le directeur du CHU de Batna, Abdelghani Belkhedim, avait indiqué que 6 parmi les patients hospitalisés étaient dans un état "préoccupant" et que 2 allaient pouvoir quitter "dans deux ou trois jours."

Une vaste campagne de prévention est menée dans les wilayas de Khenchela et de Batna pour inviter les citoyens à éviter de consommer du cachir ou du pâté de volaille, ces deux denrées étant responsables, lorsqu'elles sont avariées, du botulisme.

Le botulisme (du latin botulinus signifiant "boudin") est une grave maladie paralytique due à une neurotoxine bactérienne, dite toxine botulique, produite par différentes espèces de bactéries anaérobies, indique l'agence de presse.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.