ALGÉRIE
03/07/2015 14h:09 CET | Actualisé 03/07/2015 14h:17 CET

Le collectif Nabni lance "L'Algérie rêvée", un projet participatif sur l'Algérie de 2030

Nabni (Notre Algérie bâtie sur de nouvelles idées) n’annonce pas que des mauvaises nouvelles. Le collectif citoyen dont les publications riches et détaillées appellent au changement depuis trois ans, se plaît à présent à imaginer l’Algérie de 2030.

Un mois après avoir présenté son plan d’urgence 2016-2018 "Abda", Nabni lance un nouveau projet participatif baptisé "L'Algérie rêvée" qui souhaite montrer qu’il est possible "d’imaginer des futurs à la fois désirables et crédibles".

"Notre récit national est aujourd’hui en panne. Nous devons le régénérer, en donnant à nouveau envie de rêver ensemble d’avenir", souligne le communiqué parvenu au Huffington Post.

"L’Algérie rêvée" se déploiera autour d’un sondage, de rencontres-débats, de projets créatifs, etc., et sera clôturé par la publication d’un texte résumant l’essentiel des idées débattues, annonce Nabni.

LIRE AUSSI:Nadhafa, la petite association de Souk Ahras qui prend en main la propreté de la ville

Ouverte à tous, la première rencontre qui aura lieu samedi 4 juillet à 22 heures à Alger, au restaurant Le Havana de Said Hamdine, s’intéressera à la question : "comment renouveler le récit national?" avec les conférenciers: Nour-Eddine Boukrouh, acteur de la vie intellectuelle et politique algérienne, Nacer Djabi, enseignant-chercheur et Abderrahmane Hadj-Nacer, ex-gouverneur de la Banque centrale d’Algérie.

Trois jeunes acteurs engagés dans la société civile interviendront à la fin du débat pour livrer leurs expériences et leurs visions.

La seconde rencontre-débat sera organisée la soirée du 12 juillet, autour de "la question des langues en Algérie", annonce d'ores et déjà le collectif.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.