MAROC
02/07/2015 07h:45 CET | Actualisé 02/07/2015 08h:34 CET

Agression de Fès: Le gouvernement veut poursuivre "ceux qui cherchent à se faire justice eux-mêmes"

Agression de Fès: Le gouvernement veut poursuivre "ceux qui cherchent à se faire justice eux-mêmes"
Agression de Fès: Le gouvernement veut poursuivre "ceux qui cherchent à se faire justice eux-mêmes"

JUSTICE - Suite au lynchage d’un homme portant une robe à Fès par des dizaines d’hommes, les ministères de la Justice et de l’Intérieur ont réagi dans un communiqué conjoint, diffusé mercredi 1er juillet.

"Tout acte ou action en vue de se substituer à la justice ou aux forces de l’ordre est totalement illégale", indiquent les deux ministères, qui appellent "les personnes qui constatent une infraction à la loi" à en aviser immédiatement "les autorités judiciaires et les services de la police ou de la Gendarmerie Royale qui entreprendront les actions légales pour faire respecter la loi".

Les départements de Mustapha Ramid et Mohamed Hassad tiennent également à avertir que "toute personne ou groupe de personne cherchant à se faire justice eux-mêmes seront poursuivis devant les juridictions compétentes conformément aux dispositions des lois en vigueur".

Deux hommes suspectés d’avoir pris part au lynchage ont déjà été appréhendés par la police, et une enquête a été ouverte pour déterminer la responsabilité d’autres personnes.

Dans une interview accordée au site Goud.ma, l’homme, qui portait une robe lors et s’est fait traiter de "khanet" ("travelo", ndlr) lors de son agression, a demandé l’asile "dans un pays où (ses) droits seraient reconnus".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.