ALGÉRIE
01/07/2015 07h:54 CET | Actualisé 01/07/2015 07h:55 CET

États-Unis : le Ku Klux Klan va manifester pour la défense du drapeau confédéré

COLUMBIA, SC - JUNE 27:  Demonstrators protest at the South Carolina State House calling for the Confederate flag to remain on the State House grounds June 27, 2015 in Columbia, South Carolina. Earlier in the week South Carolina Gov. Nikki Haley expressed support for removing the Confederate flag from the State House grounds in the wake of the nine murders at Mother Emanuel A.M.E. Church in Charleston, South Carolina.  (Photo by Win McNamee/Getty Images)
Win McNamee via Getty Images
COLUMBIA, SC - JUNE 27: Demonstrators protest at the South Carolina State House calling for the Confederate flag to remain on the State House grounds June 27, 2015 in Columbia, South Carolina. Earlier in the week South Carolina Gov. Nikki Haley expressed support for removing the Confederate flag from the State House grounds in the wake of the nine murders at Mother Emanuel A.M.E. Church in Charleston, South Carolina. (Photo by Win McNamee/Getty Images)

Le Ku Klux Klan, qui milite pour la suprématie blanche, a annoncé qu'il manifesterait le 18 juillet sur l'esplanade du Parlement de la Caroline du Sud (sud-est), à Columbia, pour la défense de la culture blanche et du drapeau confédéré, actuellement contesté.

"Nous serons au Parlement de Columbia au nom de notre histoire confédérée et de tous les sudistes qui sont morts en combattant la tyrannie fédérale", indique un message enregistré sur le répondeur téléphonique des Loyal White Knights of the Ku Klux Klan, à Pelham en Caroline du Nord.

"Notre gouvernement tente d'effacer la culture blanche et notre héritage des pages d'histoire", dénonce encore le message en appelant à se joindre au rassemblement, le 18 juillet.

Selon la presse locale, le groupe a demandé une autorisation de rassemblement pour 100 à 200 personnes, sur le parc près du Parlement où se trouve le drapeau confédéré objet de polémique.

La gouverneure républicaine de Caroline du Sud Nikki Haley, qui a récemment appelé à retirer le drapeau, a indiqué au journal local Post and Courier que le Klan n'était "pas bienvenu" pour ce rassemblement qui a été administrativement autorisé.

Le KKK est un groupe ouvertement ségrégationniste qui a semé la terreur dans le sud notamment à l'époque des manifestations pour les droits civiques des Noirs dans les années 1960. Ses membres sont reconnaissables à leurs longues robes et capuches pointues.

Symbole de l'histoire du Sud des Etats-Unis pour ses partisans, du racisme pour ses détracteurs, le drapeau confédéré fait l'objet d'une vive polémique après la tuerie de Charleston lors de laquelle un jeune Blanc se réclamant de la suprématie blanche et ayant brandi le drapeau, a tué neuf Noirs dans une église.

La décision d'un éventuel retrait du drapeau doit être prise par un vote des élus locaux de Caroline du sud.

Il a été retiré ces derniers jours du bâtiment officiel de l'Alabama (sud) et nombre d'entreprises ont annoncé cesser de vendre des produits le portant.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.