MAROC
21/06/2015 06h:35 CET | Actualisé 21/06/2015 06h:40 CET

Six ans après sa mort, retour sur le passage éclair de Michael Jackson à Casablanca en 1996 (EN IMAGES)

MUSIQUE - Il y a six ans, le 25 juin 2009, Michael Jackson disparaissait dans son manoir de Los Angeles après un arrêt cardiaque et une forte dose de propofol. À 50 ans, "the king of pop" laissait derrière lui 750 millions d’albums vendus, 152 récompenses et surtout des millions de fans effondrés aux quatre coins du globe.

Au Maroc, la star américaine a aussi laissé sa trace. En 1996, les rumeurs couraient sur l’organisation d’un concert, qui aurait dû se tenir fin septembre au grand stade Mohammed V de Casablanca. Michael Jackson était alors en pleine tournée pour la promotion de son album "HIStory". 82 concerts sur les cinq continents, sa plus grosse et dernière tournée mondiale.

Deux mois plus tôt, le chanteur américain adulé avait débarqué quasiment à l’improviste sur le sol marocain. Une visite de prospection avant un concert qui n’aura finalement jamais lieu? Une part de mystère entoure encore aujourd’hui les raisons exactes de sa venue et de l’annulation de son show. Toujours est-il que le 10 juillet 1996, "MJ" atterrit à Casablanca où il restera moins de 48 heures.

Bambi en djellaba

Un court séjour pendant lequel la star a visité le quartier des Habous et la mosquée Hassan II, tenté d’échapper aux paparazzis caché sous une djellaba, offert coussins et chaussettes dédicacées à ses fans, et demandé des litres d’eau Sidi Ali pour prendre son bain à l’hôtel Sheraton de Casablanca où il logeait.

(L'article continue sous le diaporama)

Galerie photo Michael Jackson au Maroc Voyez les images

Pour le plus grand malheur de ses fans, la star ne se produira pas sur la scène du grand stade casablancais. La venue de Michael Jackson aurait fait peur au ministre de l’Intérieur de l’époque et aux autorités, qui estimaient ne pas avoir les infrastructures suffisantes pour accueillir le "king" et redoutaient les mouvements de foule.

C’est à Tunis qu’en octobre de la même année, celui que l’on surnommait aussi "bambi" à cause de son goût immodéré pour l’univers Disney, donne finalement son premier concert sur une scène africaine et arabe.

"Moonwalk" à la marocaine

Si la star n’a plus jamais mis les pieds au Maroc, son charisme légendaire a continué d’inspirer de nombreux fans dans le royaume.

On retiendra les performances du danseur et chorégraphe Aziz Mezouar, qui se présente lui-même comme "champion du Maroc" d’imitation du style de Michael Jackson, de cet autre imitateur qui fait le "moonwalk" en plein Casa sur "Billie Jean", ou encore de ce Michael Jackson haut comme trois pommes qui danse comme son idole sur le tube "Smooth Criminal" à Mohammedia.

Plus récemment, en 2013, les membres du groupe The Jacksons – ex-Jackson Five – de passage à Rabat pour le festival Mawazine, ont rendu hommage à leur petit frère sur la scène de l’OLM Souissi. Les quatre chanteurs ont interprété les plus grands tubes de celui qui, à cinq ans avec sa coupe afro, s’apprêtait à marquer à jamais l’histoire de la musique.

La vie de Michael Jackson en dates clés

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.