MAROC
17/06/2015 06h:58 CET | Actualisé 17/06/2015 07h:16 CET

Le vol 370 de Malaysia Airlines a probablement percuté l'eau verticalement, selon des chercheurs

Texas A&M University at Qatar

Outre le fait qu'on ne sait pas où il s'est écrasé, l'autre grande question concernant la disparition du vol 370 de la Malaysia Airlines, qui s'est produite en mars 2014, est l'absence de débris.

Des chercheurs croient maintenant avoir compris comment un avion peut s'écraser dans l'océan et, tout simplement, disparaître.

Selon l'étude publiée dans le journal Notices of the American Mathematical Society, l'avion a pu ne laisser aucune trace s'il a atteint la surface de l'eau avec un angle d'exactement ou d'environ 90 degrés. Les ailes se seraient brisées et auraient coulé en premier, suivies par le fuselage encore pratiquement intact.

« Les vrais derniers instants de ce vol resteront un mystère jusqu'à ce qu'on découvre sa boîte noire et qu'on la décode », a expliqué Goong Chen, mathématicien à l'Université Texas A&M au Qatar, qui a mené l'étude. « Mais les analyses supportent fortement que MH370 a plongé vers l'eau verticalement. »

Un angle autre qu'un plongeon à 90 degrés causerait des dommages immédiats et catastrophiques à l'avion. Les chercheurs démontrent que leur modèle mathématique fonctionne grâce, entre autres, à cette vidéo datant de 1996 d'un avion d'Ethiopian Airlines qui avait été détourné.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit et adapté de l'anglais.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.