ALGÉRIE
13/06/2015 13h:51 CET | Actualisé 13/06/2015 13h:56 CET

Air Algérie ambitionne d'ouvrir ses centres de maintenance aux avions étrangers

APS

La compagnie Air Algérie ambitionne d'ouvrir ses centres de maintenance et de réparation aux appareils des compagnies africaines après la création de sa nouvelle filiale de maintenance des aéronefs prévue dans son plan de restructuration, a indiqué ce 13 juin à Alger son P-dg, Mohamed Abdou Bouderbala.

"On a une bonne base de maintenance. Alors nous allons ouvrir cette base à la maintenance des appareils étrangers", a souligné M. Bouderbala lors d'un point de presse relayé par l'Agence de presse algérienne (APS) en marge de la conférence annuelle des cadres de la compagnie.

"J'ai eu des contacts avec des compagnies aériennes africaines qui veulent faire la maintenance de leur appareil chez nous". Il s'agit d'un créneau qui peut rapporter un chiffre d'affaires important à Air Algérie, a-t-il expliqué.

Dans le cadre de sa nouvelle restructuration, approuvée par le Conseil des participations de l'Etat (CPE), Air Algérie va se doter de quatre filiales.

Il s'agit de la création d'une société de catering (l'activité de préparation des repas destinés aux passagers), d'une filiale spécialisée dans le transport de marchandises (cargo), une troisième dédiée au handling (embarquement, enregistrement des bagages...).

Ce plan de restructuration prévoit également le lancement d'une société qui assurera la maintenance et la réparation des aéronefs d'Air Algérie et d'autres compagnies aériennes.

"En visant la maintenance et le transport de marchandises, nous pouvons faire plus d'efforts en matière de prix proposés aux passagers", a souligné M. Bouderbala.

En 2014, Air Algérie a enregistré une hausse de 10,5% de son chiffre d'affaires à 76 milliards de DA contre 69,9 milliards de DA en 2013, selon les chiffres de la compagnie.

Ces résultats ont été atteints grâce à l'évolution du trafic des passagers qui a augmenté de 10% à 5,2 millions de voyageurs transportés en 2014 contre 4,8 millions en 2013.

"Sur le plan financier, nous avons des potentialités intéressantes que nous voulons consolider avec une meilleure qualité de service. Si on arrive à gagner cette bataille, Air Algérie pourrait se repositionner sur l'international", a commenté M. Bouderbala.

LIRE AUSSI: Air Algérie: des mesures pour améliorer les prestations de service, selon Boudjema Talai

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.