MAROC
12/06/2015 14h:26 CET | Actualisé 12/06/2015 15h:20 CET

"Maroc Hebdo" annonce le retrait de son dernier numéro "Faut-il brûler les homos?"

"Maroc Hebdo" retire son dernier numéro des kiosques
DR
"Maroc Hebdo" retire son dernier numéro des kiosques

POLÉMIQUE - Après avoir provoqué une levée de boucliers sur les réseaux sociaux avec sa dernière Une polémique "Faut-il brûler les homos?", Maroc Hebdo annonce le retrait de son dernier numéro.

"Compte tenu des réactions particulièrement vives à travers les réseaux sociaux, Maroc Hebdo a décidé de retirer de la vente et de ses sites sur le net, cette édition", précise Mohamed Selhami, directeur de publication de l’hebdomadaire dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Communiqué de Maroc Hebdo : Retrait de distribution du numéro traitant de l’homosexualité.L’édition N°1122 du 12 au...

Posted by Maroc Hebdo International on vendredi 12 juin 2015

L’occasion également pour le magazine de défendre sa politique éditoriale: la publication "a voulu montrer un certain nombre de facettes d’un fait social: celui de l’homosexualité et en prolongement celui de son statut dans notre société".

L'hebdomadaire généraliste "présente en même temps ses excuses à tous les lecteurs qui ont pu être choqués par ce thème".

Sauf que, si le débat sur la question de la dépénalisation de l’homosexualité est effectivement "l’ordre du jour" au Maroc comme l’indique Maroc Hebdo qui annonce avoir "voulu à cet égard rendre compte de ce débat", le communiqué omet de préciser que l'essentiel des critiques qui ont circulé sur le web ne portaient non pas sur le choix du "thème" (la question de l'homosexualité) mais bel et bien sur le titre de la une.

Une couverture considérée comme une "incitation à la haine" par une écrasante majorité d'internautes qui ont appelé en masse à une sanction à l'encontre de l'hebdomadaire.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Réactions sur les réseaux sociaux sur la une de Maroc Hebdo Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.