11/06/2015 11h:11 CET | Actualisé 11/06/2015 11h:41 CET

Les centres d'appels SFR du Maroc en grève contre la délocalisation

ATENTO2460 S12 SP 09.03.2006 ECONOMIA -- Trabalho de telemarketing na empresa Atento -- FOTO DIVULGAÇAO

Fonte:
Blog Advogado de Defesa, Estadão: <a href="http://blog.estadao.com.br/blog/advdefesa/?title=governo_da_quatro_meses_para_empresas_de&amp;more=1&amp;c=1&amp;tb=1&amp;pb=1">blog.estadao.com.br/blog/advdefesa/?title=governo_da_quat...</a>
vlima.com/Flickr
ATENTO2460 S12 SP 09.03.2006 ECONOMIA -- Trabalho de telemarketing na empresa Atento -- FOTO DIVULGAÇAO Fonte: Blog Advogado de Defesa, Estadão: <a href="http://blog.estadao.com.br/blog/advdefesa/?title=governo_da_quatro_meses_para_empresas_de&amp;more=1&amp;c=1&amp;tb=1&amp;pb=1">blog.estadao.com.br/blog/advdefesa/?title=governo_da_quat...</a>

EMPLOI- Les salariés des sous-traitants du centre d'appel SFR au Maroc participent à un mouvement de grève ce jeudi 11 juin. Ils rejoignent ainsi un mouvement lancé par la CGT du groupe Français pour protester contre la délocalisation des centres d'appels de l'opérateur a rapporté le site BFM Business.

L'hebdomadaire français le Canard Enchaîné évoque la possibilité que le groupe français délocalise sa hotline marocaine vers Madagascar, où la masse salariale serait moins importante. 1000 salariés marocains pourraient ainsi perdre leur emploi.

Manque à gagner

Selon Youssef Chraibi, président de l'association marocaine de la relation client, cité par nos confrères de medias24.com, cette décision se serait pas impactante pour le secteur de l'offshoring au Maroc qui "emploie plus de 65.000 personnes". Cela étant, cette délocalisation représenterait tout de même un manque à gagner de 200 millions de dhs pour les trois sous-traitants qui travaillent avec SFR au Maroc.

Depuis le rachat de SFR par le groupe Altice (Numéricable) en 2014, les syndicats s'inquiètent de la direction prise par les dirigeants et dénoncent des mesures « dra(hi)stiques », en référence au président de l'opérateur Patrick Drahi : " La nouvelle direction applique son exigence de réduction de 30% de coûts, lors des renégociations en cours avec ses sous-traitants en centre d’appels " a ainsi déclaré le syndicat français.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.