ALGÉRIE
08/06/2015 13h:30 CET | Actualisé 08/06/2015 13h:30 CET

FIFA: Obama estime que le football a besoin d'"intégrité"

US President Barack Obama pauses as he participates in a bilateral meeting with Iraqi Prime Minister Haider al-Abadi during the G-7 summit in Schloss Elmau hotel near Garmisch-Partenkirchen, southern Germany, Monday, June 8, 2015. (AP Photo/Carolyn Kaster)
ASSOCIATED PRESS
US President Barack Obama pauses as he participates in a bilateral meeting with Iraqi Prime Minister Haider al-Abadi during the G-7 summit in Schloss Elmau hotel near Garmisch-Partenkirchen, southern Germany, Monday, June 8, 2015. (AP Photo/Carolyn Kaster)

Le président américain Barack Obama a souligné lundi que le football était un sport mais aussi "un énorme business" qui avait besoin d'"intégrité". Il a refusé de commenter l'enquête américaine en cours visant la FIFA pour des faits de corruption.

M. Obama a estimé qu'il était "important" que la FIFA, aujourd'hui dans la tourmente, fonctionne dans la "transparence".

Le football "est une source incroyable de fierté nationale et les gens veulent pouvoir être sûrs qu'il est géré dans l'intégrité", a déclaré le président américain lors de sa conférence de presse finale au sommet du G7 en Allemagne.

LIRE AUSSI:Mondial 2010: Warner a proposé 7 votes à l'Egypte en échange de 7 M USD

"Comme les Etats-Unis jouent de mieux en mieux à chaque Coupe du monde, nous voulons faire en sorte qu'un sport qui gagne en popularité est géré d'une façon appropriée", a-t-il également ajouté.

La justice américaine, à l'origine d'une offensive au coeur du système FIFA, affirme que 14 responsables, anciens ou actuels, de la FIFA ou de sociétés de marketing sportifs liées à l'organisme dirigeant du football mondial, ont été mêlés à des affaires de corruption, pour un montant total de 150 millions de dollars au cours des 20 dernières années.

Le scandale a déjà fait une victime de marque. Le président de la FIFA Joseph Blatter a présenté sa démission la semaine dernière, quatre jours seulement après avoir été réélu pour un cinquième mandat consécutif.

LIRE AUSSI:Fifa: Joseph Blatter visé par une enquête du FBI pour des faits de corruption et de pots-de-vin

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.