MAROC
05/06/2015 13h:23 CET

Concert de J-Lo: Benkirane demande à la HACA de sanctionner 2M

Concert de J-Lo: Benkirane demande à la HACA de sanctionner 2M
DR
Concert de J-Lo: Benkirane demande à la HACA de sanctionner 2M

POLÉMIQUE - Après la diffusion sur 2M, vendredi 29 mai, du concert de Jennifer Lopez à Mawazine, le Chef du gouvernement souhaite que la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) prenne des sanctions à l'égard de la chaîne, pour violation des lois du secteur audiovisuel.

Ce qu'il est désormais convenu d'appeler "l'affaire J-Lo" est loin de toucher à sa fin. Jeudi 4 juin, Abdelilah Benkirane a adressé une lettre à la HACA, au sujet des "dépassements enregistrés lors de la diffusion d'un concert par la deuxième chaîne", et demande à la HACA de "décider des sanctions à prendre à l'encontre de la chaîne".

Publiée sur la page Facebook du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi, la lettre décrit certaines scènes du concert comme "provocantes, attentatoires aux moeurs de la société marocaine et sexuellement suggestives". Mais ce que la missive dénonce, c'est surtout "la non-intervention des responsables de la chaîne, qui pouvaient faire en sorte que ces scènes n'atteignent pas le public, car le concert n'était pas diffusé en direct."

Benkirane va même plus loin, en considérant que la diffusion du concert de J-Lo sur 2M constitue une violation "des lois organisant le secteur de l'audiovisuel". Il en veut pour preuve les dispositions de la loi n° 77.03 relative à la communication audiovisuelle, dont l'article 3 impose "le respect des valeurs religieuses" des spectateurs, ainsi que le cahier de charges de la société Soread 2M, dont l'article 55 interdit à la chaine de "diffuser des scènes sexuellement suggestives".

Selon une source au sein de la HACA jointe par le HuffPost Maroc, "il est prévu que la Haute autorité adresse une réponse au Chef du gouvernement la semaine prochaine".

Avec cette nouvelle passe d'armes, le PJD semble déterminé à rouvrir le combat contre 2M, avec laquelle il a eu de fréquents accrochages dus aux choix télévisuels de la chaine, que le parti de la lampe juge "immoraux".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.