MAROC
04/06/2015 12h:38 CET | Actualisé 05/06/2015 05h:53 CET

Benkirane: "il n'y a pas de mariage de mineures au Maroc"

INTERVIEW - En visite officielle en Espagne, le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a accordé une interview à l'agence de presse espagnole EFE. Il y revient sur les grandes actualités du royaume. Verbatim.

Le mariage des mineures

"Il n'y a pas de mariage de mineures au Maroc. Ce que vous ne comprenez peut-être pas, c'est qu'il ne s'agit pas toujours de mineures qu'on a marié malgré elles", a déclaré Benkirane, avant d'expliquer que pour "certaines de ces filles de 16 ou 17 ans, c'est elles qui ont voulu se marier. L'âge légal du mariage au Maroc est 18 ans, mais nous avons donné la possibilité aux juges d'autoriser les filles plus jeunes à se marier, quand ils pensent que c'est justifié". "Quand la société marocaine est confrontée à un problème comme celui-là, son souci n'est pas de plaire aux européens, mais de le résoudre", a-t-il conclu.

La torture

"Evidemment, il n'y a pas que des gentlemen dans la police et dans les services de sécurité", a reconnu le Chef du gouvernement. Au journaliste, qui lui signalait que le problème est que les policiers accusés de tortures ne sont pas toujours poursuivis", Benkirane a répondu qu'"il y en a qui ont été poursuivis, mais le problème, c'est est-ce que nous pouvons punir quelqu'un contre lequel il n'y a pas de preuves".

L'immigration clandestine

"Le Maroc soutient toutes les mesures à meme de combattre le phénomène de l'immigration clandestine en Europe". Le Chef du gouvernement considère, toutefois, que le royaume "n'est pas le gendarme de l'Europe", mais qu'il "est amené à jouer un rôle dans la question", du fait de "la proximité du Maroc avec l'Espagne, ainsi que les bonnes relations qu'il entretient avec les pays du continent".

Les relations maroco-espagnoles

Entre les deux pays “amis et voisins”, selon les termes de Benkirane, les relations sont “plus que jamais bonnes”, et sont caractérisées par "une profonde confiance". Le Chef du gouvernement s'est aussi dit ravi de l'évolution de la position espagnole sur l'affaire du Sahara, tout en se disant "compréhensif du problème qu'a l'Espagne, pour prendre position sur une affaire comme celle-ci".

Galerie photo Melilla, forteresse de l'Europe Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.