MAROC
03/06/2015 04h:20 CET

Mawazine 2015: Placebo défend la cause gay en plein concert (PHOTOS)

Placebo à Mawazine: Un concert aux couleurs gay
HuffPost Maroc
Placebo à Mawazine: Un concert aux couleurs gay

MUSIQUE – Après Jennifer Lopez en petite tenue, le show du groupe de rock Placebo risque de faire à nouveau polémique. En concert mardi soir sur la grande scène de l’OLM Souissi à Rabat, les rockeurs britanniques ont défendu à leur manière la cause homosexuelle.

Devant un public moins nombreux que les quatre précédents soirs du festival, mais tout aussi excité, le guitariste du groupe, Stefan Olsdal, connu pour son homosexualité assumée, a fait sensation en jouant à plusieurs reprises sur une guitare électrique aux couleurs du drapeau LGBT.

L'article 489 en ligne de mire

Après quelques riffs endiablés, il a même troqué son instrument arc-en-ciel pour une guitare blanche sur laquelle était inscrit au marqueur noir le chiffre 489 barré. Un appel implicite lancé au public marocain, en référence à l’article 489 du Code pénal qui condamne l’homosexualité.

Après une heure de show électrique, pendant lequel les fans ont repris en chœur les tubes du groupe qui fête ses vingt ans de carrière, Placebo a fait mine de quitter la scène, remerciant le public marocain qu’il rencontrait pour la première fois. "Merci beaucoup pour votre chaleur et votre générosité", a déclaré l’emblématique chanteur Brian Molko, le visage caché derrière ses lunettes de soleil et ses cheveux mi-longs teints en noir.

Le groupe est finalement revenu pour quelques chansons supplémentaires lors du traditionnel rappel. Le guitariste a cette fois-ci exhibé son torse nu également marqué du chiffre 489 barré, n’hésitant pas à prendre la pose, sa guitare multicolore à la main, devant les flashs des centaines de portables et appareils photos des spectateurs. "On espère revenir très vite!", a-t-il lancé avant de quitter la scène.

"In gay we trust"

Ce n’est pas la première fois que la cause homosexuelle s’invite à Mawazine. L’année dernière, un drapeau arc-en-ciel avait été brandi par des spectateurs pendant le concert de Ricky Martin. En 2010, c’est la venue d’Elton John, connu pour son homosexualité revendiquée, qui avait suscité la polémique dans les rangs du PJD.

Si les membres de Placebo n’ont pas commenté leur action pendant le concert, elle pourrait être liée à la récente condamnation de trois Marocains à trois ans de prison ferme pour homosexualité.

A noter également que leur action intervient le même jour que le "happening" de deux militantes du groupe Femen, qui se sont embrassées seins nus sur l’esplanade de la tour Hassan à Rabat. Elles avaient marqué sur leur poitrine la phrase "In gay we trust" ("Nous croyons en l’homosexualité").

Revivez le concert en images:

Galerie photo Le concert de Placebo à Mawazine en images Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.