ALGÉRIE
02/06/2015 12h:01 CET | Actualisé 02/06/2015 12h:01 CET

Le père de Mohamed Merah sera expulsé, assure Bernard Cazeneuve à l'Assemblée (VIDÉO)

Le père de Mohamed Merah sera expulsé. Le ministre de l'Intérieur l'a répété mardi 2 juin lors des Questions au gouvernement. "Lorsqu'il y a le refus de l'attribution du renouvellement d'une carte de résident, ça vaut obligation de quitter le territoire et que cette obligation est désormais exécutoire et qu'elle sera exécutée", a confirmé Bernard Cazeneuve interrogé par le député "Les Républicains" Alain Marseaud.

La présence de Mohamed Benalel Merah a été révélée par RTL, précisant qu'il habitait un appartement à Toulouse, là où son fils a commis plusieurs crimes en mars 2012. Muni de sa carte de résident de dix ans, Mohamed Benalel Merah avait demandé son renouvellement le 17 mars dernier. Le refus lui a été notifié le 9 avril, soit un mois avant la date de fin de validité de sa carte, a-t-on indiqué à la préfecture. Les autorités ont justifié ce refus en jugeant qu'il était "plutôt installé en Algérie". "Ce refus est exécutoire depuis le 9 mai".

Dans un premier temps, l'entourage du ministre de l'Intérieur avait souligné que sa carte "a été renouvelée tous les dix ans depuis 1985, et pour la dernière fois en 2005", c'est-à-dire sous la droite alors que Mohamed Benalel Merah avait été condamné et a fait de la prison.

La carte de dix ans ne peut être annulée en cours de validité et Bernard Cazeneuve a été "le premier ministre de l'Intérieur à avoir donné instruction pour que, conformément au droit, cette carte ne soit pas renouvelée à échéance le mois dernier", a souligné son entourage.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.